Mode, mode & mode

LOOKS

Shop my style

MY CLOSET

Take care !

BEAUTE

    J’AVOUE…

    Dans la vie je me considère plutôt comme quelqu’un de plutôt franc, voir un peu trop, mais parfois pour la bonne cause – ou pas – il m’arrive de mentir, pas beaucoup-beaucoup mais suffisamment pour que cela nécessite des excuses publiques… Ainsi je pourrais continuer le cœur plus léger parce que je vous aurait prévenu :

    Au bureau quand je ne veux pas être dérangée je mets des lunettes et je prends un air très sérieux et très concentré, et je pousse des petits soupirs aussi en tapant très fort sur mon clavier. Même si j’écris dgbvmfkzbfzF et que je n’ai aucun problème de vue. Juste des problèmes avec les gens qui me parlent quand je ne veux pas en fait.

    Parfois je sors mon portable en plein milieu d’une conversation rasoir et je fais semblant que c’est Maman et que « désolé urgent« .

    Je porte des talons sur les photos parce que je trouve ça beau mais dès que l’appareil est éteint je renfile mes vieilles baskets usées jusqu’à la corde parce que c’est quand même vachement plus confort !

    Ça fait cinq ans que je répète à qui veut bien l’entendre que je ne sais pas cuisiner, même si c’est totalement faux. Je sais faire, je n’ai juste pas envie d’être cette fille qui ramène son tupperware à la cantine ou qui reçoit ses amis autour d’un plat de viande en sauce quand c’est vachement plus sympa de se contenter d’un apéro ! Alors je continue de dire que je ne sais faire QUE le guacamole par flemme de mettre les petits plats dans les grands.

    Je me cache derrière cette même flemme chaque fois qu’il faut remplir un papier administratif pour ne pas avoir à avouer que ce coup-ci, ça, je ne sais pas faire ! ( Au stade actuel j’ai besoin d’une conversation whatsapp de famille pour comprendre comment remplir ma déclaration d’impôt !)

    Je divise le prix de chacune des choses que j’achète par deux, quand on me demande, pour prétendre que je suis raisonnable.

    Quand je mets mon casque au bureau je n’ai pas toujours de musique dans les oreilles mais comme ça je peux écouter les conversations des autres en toute discrétion, et prétendre ne pas entendre qu’on m’appelle par la même occasion… alors qu’en vrai j’ai très bien entendu, j’ai juste fais le choix de l’ignorance.

    J’ai une playlist spéciale dans mon portable, une playlist « musique branchée » dont je n’aime pas la moitié des sons et que je mets quand je fais une soirée pour faire plaisir à mes amis et ne pas leur infliger mes goûts moisis ET ringards. Par amour je suis vraiment prête à de grands sacrifices !

    Dans la rue il m’arrive de faire semblant d’être au téléphone quand je croise quelqu’un que je connais mais que je n’ai qu’à moitié envie de saluer… j’ai vraiment un petit soucis de sociabilité !

    Je crie haut et fort que je déteste les services-après vente mais en réalité râler au téléphone avec force de sarcasme et d’ironie et l’un de mes sports préféré !

    Sur la 13 à l’heure de pointe je fais semblant d’être malade pour qu’on me colle d’un peu moins près… j’appelle cela de la légitime défense !

    Environs 97% du temps quand je dis que je ne sais pas c’est seulement que je ne veux pas mais que je préfère passer pour une sotte que de devoir faire, justement …

    Un jour j’ai fais croire à mes copines au travail que en bonne catho je parlais couramment l’hébreu et le latin, je leur ai récité deux-trois phrases du Pater Noster et du credo dans le désordre et comme elles sont persuadées que j’ai une vie parallèle en dehors de l’open-space elles m’ont cru, il ne me semble pas encore avoir démenti l’information…

    Pour tout cela, mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa !

     

     

     

    – Veste et Jean H&M || Tee-shirt Zara || Mocassins Topshop || Sac Balenciaga via Dresswing –

    Crédit photo : Beaauuu Paris

  • DANS LA VRAIE VIE

    L’autre jour une amie me faisait remarquer qu’il était amusant de constater que les looks que je portais sur mon…