Back to quoi ?

    mathilde-margail-street-style-paris-veste-polder-1

    Au début du mois ont fleuris un peu partout sur la blogo des articles sur le thème de la rentrée. J’ai eu un peu du mal à me joindre à la liesse collective vu que je n’ai pas eu de vacances cet été et que ma « rentrée » a ressemblé à tous les autres jours des vacances à part qu’il faisait moins chaud et qu’il y avait plus de bruit dans l’open-space.

    Cependant on peut tout de même noter quelques changements dans ma vie depuis début septembre à savoir : j’ai désormais un travail, j’ai déménagé et je me suis coupée les cheveux. Les trois points ont une répercussion quasi identique sur mon quotidien. Oui oui même mes cheveux, que j’ai coupé dans le but de 1. ne plus avoir un tas de paille sur la tête 2. accelerer le processus de retour à ma couleur naturelle. Mais du coup, plus possible de les attacher en deux-deux dans un pseudo chignon sur le haut de mon crane. Une prise de tête qui me mets en retard un matin sur deux, ou presque.

    Heureusement question look, ma garde-robe miniature (la plupart des vêtements sont toujours dans les cartons) me permets de passer moins de temps devant ma garde robe qu’avec ma brosse à cheveux. Je choisi les bons basiques (aka cette veste de la mort qui tu) et je cours !

    *********

    Sooner this month yoyu maybe see a lot of « back to school » kinda post. It was a lill’ bit complicated for me to join this hapiness as I haden’t any holiday this summer and that my « comeback » was like every other day of the holiday apart it was hotter (weather talking !) and there was more noise in the open space. However, there’s still some change in my life that we can notice : I now have a job, I moved and I cut my hair. The three points have an almost identical effect on my daily life. Yes even my hair, I cut in order to 1. not have a pile of straw on the head 2. accelerate the process of returning to my natural color. But suddenly, possible tie them in a pseudo bun on top of my skull is no more possible. A headlock which put me late one morning on two, almost.

    Fortunately because of my miniature wardrobe (most clothes are still in boxes) the wardrobe problem is not important any more and allows me to spend less time in front of my wardrobe and more for my hair. I wear basic (aka the jacket of death that you) and I run!

    mathilde-margail-street-style-paris-veste-polder-2 mathilde-margail-street-style-paris-veste-polder-3 mathilde-margail-street-style-paris-veste-polder-4

    Jacket Polder II Tee-shirt Zara II Jeans Reiko II Sunnies Vintage –

    Crédit photos : Beaauuu Paris

    SHOP SOME COOL JACKETS :

  • c8414666ebbefa7a562353b79c6b31bb

    Am I a barbie girl ?

    Après des années d’austérité stylistique à grand renfort de teintes neutres et de coupes minimalistes les créateurs semblent s’être donné…

  • brighton

    Voyages voyages

    J’ai été invité par Eve du blog Beaauuu Paris à répondre à quelques questions sur ma relation avec les voyages….

  • street-style-paris-haute-couture-rosella-jardini-mathilde-margail-6

    Work-Life balance

    L’an dernier, à l’issu de mon master j’ai décidé de consacrer une année entière à mon blog. Une année entière…