Mode, mode & mode

LOOKS

Shop my style

MY CLOSET

plus loin que la nuit et le jour

VOYAGES VOYAGES

    ON THE ROAD (TRIP) TO : L’ITALIE #3 (Florence)

    Presque deux mois après mon retour, et à une semaine de retourner faire des orgies de pâtes aux coquillages il était temps que je finisse enfin ma série d’articles sur mes vacances en Italie.

    Lire la première partie : Nice, Riomaggiore, Sienne, Monte Cassino

    Lire la deuxième partie : visiter la côte amalfitaine

    … et pour la dernière partie… c’est par ici que ça se passe !

    JOUR 8 à FLORENCE

    Après notre séjour sur la côte amalfitaine nous avons repris la voiture -puisqu’elle était désormais réparée – en direction de notre dernière étape : Florence.

    Comme j’avais été bien sage, à défaut d’être une bonne copilote – le cher et tendre a accepté de m’offrir une après-midi de shopping dans un des outlet de la région de Florence : Barberino Designer Outlet.

    Via Meucci, 50031 Barberino di Mugello FI, Italie

    Comme il faisait vraiment mauvais, et ce pour la première fois de notre voyage, l’excuse était toute trouvée pour dépenser notre argent chez Converse, Ralph Lauren ou encore Furla (là où l’homme m’a offert deux sacs canons a la moitié du prix de ce qu’ils coutent normalement dans le commerce !). Il y a pas mal d’autres boutiques mais globalement pas de celles que je fréquente habituellement. Nous avons quand même trouver notre bonheur (j’ai bien cru que l’homme allait acheter toutes les chemises du magasin Ralph Lauren qui est immense !!) et c’est tout ce qui compte.

    Nous sommes arrivé à Florence en fin d’après-midi… et nous sommes garés en début de soirée.

    BON A SAVOIR :

    La quasi-totalité du centre ville de Florence est piéton et il est quasiment impossible de trouver des emplacements gratuits pour se garer. Il faut alors aller dans des parkings privés qui coute le prix d’une nuit d’hôtel dans un formule 1 de banlieue, sauf que c’est votre voiture qui dormira là. Un budget que nous avions oublié de prévoir… mais qu’on aurait aimé anticiper !

    OU LOGER :

    Pour notre part nous avons fait le choix de Airbnb en choisissant un petit appart en plein centre ville (à 50 metres de chez Gucci, coïncidence ? Je ne pense pas…) : parfaitement bien situé et donc parfaitement bruyant, mais il faut savoir ce que l’on veut !

    – Tee-shirt Bershka // Short H&M // Sac Furla –

    OU MANGER

    Le premier soir après avoir flâné comme tous les touristes de la terre dans les alentours de Ponte Vecchio, et pris la bonne photo de couple de touriste que nous étions au soleil couchant – la même que les 450 touristes présents au même endroit – nous sommes allés diner dans un tout petit restaurant local avec vue sur l’Arno. Le lieu est petit, dispose d’une terrasse super et propose des tas et des tas de fromage et charcuteries locales à partager autour d’une bouteille du pays.

    Via de’ Bardi, 46R, 50125 Firenze FI, Italie

    Il y a aussi des restaurants italiens (normal) très agréable et animé sur la place du Duomo, c’est d’ailleurs là que nous avons diné le dernier soir.

    JOUR 9 à FLORENCE

    QUE FAIRE A FLORENCE ?

    VISITER LE DUOMO

    Nous avons passé toutes nos 9ème journée de vacances à Florence. Si mes souvenirs sont bons nous étions un dimanche, nous avons donc commencé notre journée par un café -toujours aussi serré (pensez à demander des americana si comme moi vous préférez boire des seaux plutôt que des shots die café !) sur la place du Duomo avant de s’y rendre pour la messe. Ce qui nous a au passage permis de visiter la cathédrale sans mettre la main au porte-feuille (nombreux sont les touristes qui font le choix d’assister aux offices pour économiser les presque 15€ que coute la visite et qui ne sont épargné qu’aux pratiquants et paroissiens.)

    Cependant j’ai trouvé l’intérieur du Duomo moins impressionnant – excepté la coupole qui est sublime – que l’extérieur.

    VISITER LE MUSEE DES OFFICES

    Peu de queue – ou alors elle va très vite car je n’en ai aucun souvenir – pour visiter l’un des plus beaux musées de la ville. Le musée des offices. Si en France je ne visite jamais rien à l’étranger c’est tout autre chose. J’ai adoré les collections permanentes, un concentré d’oeuvre de la renaissance qui m’ont beaucoup inspiré… de mêmes !! Compter environs deux heures pour la visite (5 si votre homme, à l’instar du mien aime lire tous les petits panneaux sous toutes les oeuvres…)

    … et en sortant vous pouvez tenter de convaincre l’homme de vous offrir la robe assortie à votre peinture préférée dans le meilleur spot shopping de la ville : Rinascente ! (une sélection de marques pointues telles que Ganni, Rotante Birger Christensen, Isabel Marant…)

    Piazza della Repubblica, 4, 50123 Firenze FI, Italie

    – Robe Rotate by Birger Christensen –

    MES ROBES A FLORENCE

    ALLER A LA FONTANA DEL PORCELLINO

    En gros, cette statue en bronze d’un sanglier, réplique de l’original en marbre conservé à la galerie des offices justement est censé porté chance à quiconque lui touche le groin. La légende dit aussi que si on le touche on reviendra à Florence…

    Alors j’ai fais la queue comme tout le monde pour avoir ma photo de touriste, et sous le regard interloqué des chinois de passage je me suis lavée les mains dans la fontaine (elles étaient pour ma défense particulièrement collantes de la première glace du séjour !!)

    SE PROMENER

    Globalement quand je voyage j’ai un peu du mal avec les programmes imposé, les heures à respecter, les cases à cocher. J’aime l’idée de me promener dans les rues, de tourner là ou ça me plait. Je pense que l’on découvre mieux une ville quand on se laisse se perdre que lorsque l’on cherche à tout prix à coller à un itinéraire imposé jalonné de boutiques attrape-touriste.

    – Robe Isabel Marant Etoile // Sac Chloé –

    JOUR 10 – DE FLORENCE A MARSEILLE EN PASSANT PAR RAPALLO

    Le dernier jour des vacances finissant toujours, d’une façon où d’une autre par arrivé, il nous a bien fallu faire nos valises. Pour couper la route de Florence à Marseille nous avons décidé de nous arrêter à Rapallo pour le déjeuner : petite station balnéaire chic, c’est l’escale parfaite pour l’histoire de deux petites heures, un plat de pâte et une ballade digestive.

    Et si vous avez continuez à lire jusqu’ici (bravo !!) et on se retrouve d’ici 10 jours pour le prochain « On the road to… » direction ROME !