La différenciation

mathilde margail street style paris bomber et furla 1

Les bloggeuses c’est un peu comme les crêperies en Bretagne. C’est en tout cas ce à quoi j’ai pensé un de ces dernier week-end en traversant Concarneau. Comme quoi l’inspiration est vraiment partout.

Je m’explique.

Des bloggeuses, il y en a partout. On connait tous une bloggeuse, ou une pote qui-a-une-copine-bloggeuse ou untel-qui-est-sorti-avec-machine –qui-a-un-blog-aussi-tiens.

Je ne faisais pas partie des pionnières de la blogosphère mais depuis trois ans que je tiens « Au Petit Imprevu » j’ai quand même vu un paquet de blog naitre et aujourd’hui je peux dire que nous sommes un certain nombre sur le créneau. Il peut donc être compliqué de sortir du lot, de proposer un contenu différent tout en collant à une recette de base « look + article », surtout à l’heure ou le minimalisme domine le monde et uniformise un peu tout le monde.

Nous sommes toutes différentes, il y a autant de personnalités que de bloggeuses, et pourtant combien sommes-nous toute les semaines à proposer la « complète » comme plat, enfin look du jour, soit le sacro-saint combo « stan smith – slim – chemise blanche » : de quoi lasser les lecteurs !

Pour sortir du lot il est donc nécessaire de se différencier, de proposer des contenus nouveaux ou originaux, d’anticiper la tendance, ou plus simplement de proposer un format de blog pas tout à fait comme les autres, comme Elsamuse et son design super léché, ou encore the Fashion Guitar et ses textes toujours bien sentis et agréables à lire.

Pour ma part j’ai aussi fait le choix du texte, bien que je sois consciente que la plupart des visiteurs ne s’attardent pas sur cette partie de mon travail, et celui de la qualité. Tenter de poster peut-être moins, mais mieux, des looks plus travaillés, et des photos plus belles. Une galette peut-être classique mais bien cuisiné, en espérant que cela plaise !

mathilde margail street style paris bomber et furla 2 mathilde margail street style paris bomber et furla 3 mathilde margail street style paris bomber et furla 4 mathilde margail street style paris bomber et furla 5 mathilde margail street style paris bomber et furla 6 mathilde margail street style paris bomber et furla 7

– Bomber Primark II Short Zara II Shoes Zara (old) II Earrings Zara II Bags Sandro and Furla II Bracelets Stella & Dot and Noshi

Crédit photo : Eve de Beaauuu Paris 

Ventes Privées Gat Rimon

ventes privées gat rimon

Une bonne nouvelle les filles !! Avec tout l’argent que vous avez économisé à rester bien au chaud chez vous ces derniers jours gris, vous allez pouvoir vous faire plaisir aux ventes privées Gat Rimon !

Cela fait quelques temps déjà que je porte des vêtements de la marque et si je partage le bon plan ici c’est parce que je n’ai jamais été déçue et que bon difficile de dire non à de la mode de qualité à petits prix !

N’hésitez pas à me dire celles qui pensent y aller ! On pourra s’y croiser ! Xx

robe leopard gar rimon 3 robe leopard gat rimon 1 robe leopard gat rimon 2 robe leopard gat rimon 4

Dress Gat Rimon II Jacket & Shoes New Look –

Tous des moutons ?

mathilde margail sweat la superbe drew chloé 1

Sommes tous des moutons ?

C’est la question que je me suis posée l’autre jour dans le métro quand j’ai pris conscience que la moitié du wagon avait aux pieds des stan smith. Cette constatation m’a plongé dans une profonde méditation sur la condition humaine. Du coup j’ai raté ma station et ai dû faire demi-tour en courant. Résultat je suis arrivée en nage au café ou j’avais rendez-vous, j’ai donc enlevé ma veste pour me retrouver en marinière comme une autre bonne dizaine de filles assises en terrasse à siroter un mojito. Nous étions tous là à prétendre que c’était l’été alors même que nous n’étions que début mai, tout ça parce que pour une fois le soleil brillait sur Paris.

Désolée par ce triste spectacle de clones j’ai sorti le même Iphone que ma voisine pour prendre une photo de mon cocktail afin de le poster sur instagram. Mais quand j’ai géo-localisé le café j’ai vu que je n’étais pas la première à avoir pensé à poser mes lunettes de soleil et mon rouge à lèvre à coté de mon verre sur la table en marbre. Et je me suis demandée si à cause de ce type de mise en scène nous ne donnions pas l’idée qu’une fille est obligé de vider le contenu de son sac sur la table chaque fois qu’elle sort prendre un verre.

Mon amie était en retard. Je l’ai donc appelé pour apprendre qu’elle était toujours dans la queue de chez & Other Story où elle s’était rendu ainsi que le tout Paris pour dévaliser la nouvelle collab & Other Story X Rodarte.

Elle a tellement pris son temps que j’ai décidé de rentrer chez moi. J’ai commandé un Uber et me suis fait livrer des sushis que j’ai cette fois ci renoncé à prendre en photo. A la place j’ai regrammé une photo de palmiers en légendant que j’avais envie de vacances, pour être originale.

Le temps d’éditer ma photo, ma soupe miso était froide. J’ai donc avalé mes sushis et suis allée me coucher en écoutant le dernier tube du dernier groupe à la mode. J’ai trouvé que ça ne me relaxait pas vraiment et puis comme le voisin écoutait la même chose, avec la cloison ultra-fine, c’était un peu cacophonique.

Je me suis donc emmitouflée dans ma couette blanche et j’ai tenté de compter les moutons. Ils avaient tous mon visage…

***********

Traduction to follow

mathilde margail sweat la superbe drew chloé 2 mathilde margail sweat la superbe drew chloé 3 mathilde margail sweat la superbe drew chloé 4 mathilde margail sweat la superbe drew chloé 5

– Sweater Sezane II Skirt The Kooples II Shoes Adidas II Sunnies Rayban II Bag Chloé from Wear My Luxury

Summer style – and bikini story

top sheinside mathilde margail street style petit palais 1

Je profite de passer quelques – longs – jours au soleil pour parler avec vous du traumatisme lié à l’achat d’un maillot de bain.

Ne vous moquez pas, ce n’est pas si simple que cela en a l’air ! On n’achète pas un nouveau maillot comme une paire de jeans.

Pour la plupart des gens, disons tout ceux compris dans cette faste frange de la population qui ne passe pas Noël sous les tropiques – l’achat d’un nouveau maillot se passe dans cette sympathique période post-hiver ou l’on commence à se débarrasser de ces couches. Couches de vêtements uniquement. Celles de graisse, progressivement acquises à grand renfort de raclette entre amis ne partent en réalité jamais. On ne parle de kilos hivernaux que pour se rassurer.

Bref, le ciel commence à être bleu de plus en plus souvent – au moins une fois par semaine à Paris – et les conversations de café tournent exclusivement autour des vacances, celles qu’on laisse au boss quand on ne le critique plus, et celles que l’on va prendre dans quelques mois.

Et qui dis vacances, dis maillot ! Nous y voilà donc !

On se rend donc un beau jour dans une de ces boutiques qui vendent des sous-vêtements l’hiver et des maillots l’été – au désespoir de toutes ces personnes comprises dans cette si petite partie de la population qui passe Noël sous les tropiques, mentionnées un peu plus tôt.

On choisit sur un portant un bikini à ce que nous pensons être notre taille. 36 en bas. 42 en haut. A peine le maillot enfilé nous devons appeler la vendeuse sous les lumières jaunes de notre cabine afin de faire un constat. Les maillots sont soit archi mal taillé soit vraiment ya un souci. « Je vais essayer une autre taille je crois ». Et voilà que vous remettez votre destin dans les mains de cette vendeuse peroxydée. Qui ne tarde pas à revenir vous tendre un une pièce noire triste comme un jour sans wifi « push-up et gainant ». Le top pour « ce que vous avez ».

Ce que vous avez ce sont donc des kilos d’hiver, pour rappel.

De nouveau seule vous avez tout le loisir de vous observer sous toutes les coutures. S’il y a bien un endroit pratique pour se mirer à 360 degrès ça se sont bien les cabines d’essayage.

Ca baille devant, ça déborde derrière et vue comme ça votre peau à plus ou moins la couleur d’un navet.

Vous vous rhabillez. Reposer les maillots. Vous reviendrez en septembre quand vous serez plus bronzée.

**********

I’m currently enjoying few days in the the sun, so the timing is perfect to speak with you about the trauma of buying a swimsuit.

Do not laugh, it’s not that simple that it’s looks! You can’t buy a bikini as easily as a jeans or a shirt.

For most people, I mean all those included in this prosperous part of the population that does not pass Christmas in the tropics – buying a new bikini is happening in this friendly post-winter period where we begins to rid of those layers. Layers of clothing only. Layering of fatness would stay. We just try to rassure ourself by speaking of « winter-kilos ».

Let’s go back to our story, the sky begins to be blue more often – at least once a week in Paris – and coffee conversations revolve exclusively around the holidays we will take in a few months.

And who say holiday, saying bikinis ! Here we go then!

So we went one day in one of those shops that sell underwear during winter and summer suits during summer – to the despair of all those people included in this small part of the population that spend Christmas in the Tropics mentioned earlier.

In the shop we choose a bikini that we think is in our size. 36 down. 42 above. As soon as we wear it we must call the seller under the yellow lights of our cabin to make a statement. The bikinis are either blunt or there’re a big concern. « I’ll try another size thought. » And she came back with a black sad suit. « Perfect for what you have » she said.

What you are therefore winter’s kilos just to reminder.

Again you only have plenty of time to observe you from each angle. If there is indeed a convenient place to admire 360 degrees it’s in da changing room.

It yawns in front, behind  it overflows and view like that your skin has more or less the color of a turnip.

You get dressed you. Let the bikini to the blondy seller. You will come back in September when you would be more tanned.

top sheinside mathilde margail street style petit palais 2 top sheinside mathilde margail street style petit palais 3 top sheinside mathilde margail street style petit palais 4 top sheinside mathilde margail street style petit palais 6 top sheinside mathilde margail street style petit palais 7

Top Sheinside II Skirt Mademoiselle R (similar here) II Shoes Marks & Spencer II Scarf Vintage II Sunnies Michael Kors

Crédit photos : Eve Beaauuu Paris