Mode, mode & mode

LOOKS

Voyages & bonnes adresses

VOYAGES

Take care !

BEAUTE

    Excusez-moi de vous demander pardon

    Je lisais l’autre jour dans un magazine hautement intellectuel – le genre qui coûte moins de deux euros et que j’achète quand je dois prendre le train, pour vous donner une idée – que beaucoup de personnes souffraient – atrocement cela va sans dire – d’excusite aiguë. En gros, la maladie de l’excuse, partout, tout le temps.

    J’ai sauté de joie au milieu du wagon tant la perspective de mettre un mot sur mon maux me paraissait extraordinaire. Parce que oui, je suis comme ça, je m’excuse en permance.

    Je m’excuse d’être en retard – facile – d’être arrivée à une soirée les mains vides – très facile – mais aussi de ne pas m’etre maquillée aujourd’hui, comme si le fait d’offrir au monde le spectacle de mon visage nu pouvait le plonger dans le malheur éternel. Je m’excuse de ne souhaiter un anniversaire qu’à 17 heures alors même que je me suis connectée sur facebook entre temps – ce qui équivaut virtuellement à reconnaître qu’on a eu du temps pour soi à ne rien faire mais qu’on a préféré le consacrer à liker des photos de chats plutôt qu’à envoyer un texto. Je m’excuse d’être fatiguée, ou énervée comme si je n’en avais pas le droit, je m’excuse aussi quand on me marche sur le pied, parce que sans aucun doute que c’est de ma faute de m’être trouvé là, sur ton chemin et pas pas de la tienne qui n’a pas fais attention.

    Je m’excuse quand je me mouche, quand j’éternue, quand je réponds au téléphone alors que je suis accompagnée – ah non ça c’est normal – et aussi chaque fois que je dois demander un service à quelqu’un, au cas où.

    Au stade où j’en suis je suis bonne pour m’excuser de demander pardon. Excusez moi mais je vous aurais prévenu : c’est une vraie maladie.

    – Zara coat & sweater II Reiko Jeans II Topshop Loafers –

    Crédit photo : Beaauuu Paris