Solidays 2016

Le week-end dernier avec deux copines nous sommes allés aux Solidays. Cela faisait longtemps que j’avais envie de faire un festival pour aller danser dans la boue. Alors pour une fois que nous étions disponibles le même week-end nous n’avons pas hésité.
Au delà de la musique ce que j’adore dans les festivals c’est l’ambiance régressive de carnaval qui y règne. Et moi me déguiser j’adore alors je n’avais qu’une hâte : pouvoir enfin sortir mon costume de Kate Moss (en plus petite bien sûr) qui dormait dans mon placard sans jamais en être sorti.
J’avais au départ été tenté par l’option hippie de Woodstock mais je ne me reconnaissais pas dans cette accumulation de franges et de fleurs un peu trop premier degrés à mon goût.
J’ai donc opté pour les grands classiques : mon short levis sans lequel je ne saurai comment m’habiller pendant l’été, mes nouvelles converses qui ont besoin de s’user afin d’obtenir cet aspect destroy qui leur donne toute leur allure et ma veste de treillis, indispensable pour qui ne veut pas s’encombrer d’un sac, rapport aux multi-poches. Multi poches dans lesquelles j’ai quand même réussie à caser : de l’argent, ma place, ma carte d’identité, mon rouge à lèvres, mes lunettes de soleil, des mouchoirs – eu égard à la propreté douteuse des sanitaires après 3 jour de festival – et ma carte imaginR. J’avais presque l’impression d’être Mary Poppins en costume de guerrière.
Pour les cheveux je n’ai rien fait de plus que d’habitude, c’est à dire rien qu’une boule informe de cheveux réunis en pseudo chignon haut sur la tête. Niveau make up par contre je me suis lâchée ! J’ai parlé de carnaval pas vrai ?
Le mix parfait pour profiter de la journée !

Détails pratiques : Le pass un jour coute environs 40€ // Un repas entre 5€ et 10€ // Une boisson entre 3€ et 5€

cats cats2

Short Levi’s Vintage II Top Somewhere II Jacket Vintage II Shoes Converses II Watch Nicole Vienna II Bracelet from left to right Stella & DotMaty II Sunnies Rayban

Daily life

mathilde margail 1

mathilde margail 2 mathilde margail 3 mathilde margail 4 mathilde margail 5 mathilde margail 6 mathilde margail 7 mathilde margail 8

Pour ce shooting j’ai choisi de porter ma nouvelle robe l’Amusée, une marque de semi sur mesure. Vous choisissez le modèle qui vous plait sur le site et ensuite vous pouvez changer le tissus, la longueur, choisir une doublure de couleur… une bonne façon de se différencier, et une bonne adresse à retenir pour la saison des mariages !

Je tiens par ailleurs à m’excuser auprès des personnes que les propos que je tenais dans la première version de l’article ont choqués. Je pense m’être mal exprimé car je ne souhaitais en aucun cas me plaindre de ma vie. J’ai travaillé – contrairement à ce que j’ai pu lire dans vos « charmants » commentaires – pour réaliser mon rêve et je souhaitais simplement raconter mon expériences à mes lecteurs. 

J’ai fais le choix de supprimer l’article car je suis consciente qu’il pouvait être mal placé et mal tourné. Mais aussi car, je suis humaine, et les insultes que je reçois depuis ce matin me blessent. Vous m’avez reproché d’avoir manqué de respect dans mon article. Ne faites pas la même erreur en vous abaissant à de telles méchanceté.  

Robe L’Amusée II Lunettes E-Polette by L’usine à Lunettes

Credit photo : Albane de M.

 

From day to night – sister jane dress

sister jane 1

Cette semaine j’ai bien moins posté que d’habitude sur le blog. La raison est simple je n’ai plus d’ordinateur. Et comment dire, une blogueuse sans ordinateur c’est comme un peintre sans pinceaux : ce n’est pas très productif !
Le premier jour j’ai bien tenté de rester connectée grâce à mon portable mais la seule chose que j’ai réussi à faire c’est de vider ma batterie et mon forfait internet aussi vite qu’un pot d’Häagen-Dazs. C’est à dire vraiment très vite.
Le deuxième jour je suis restée dans mon lit à fixer le plafond en me demandant comment j’avais pu vivre tant d’années auparavant sans être connectée.
Le troisième jour je suis allée à la Fnac ou j’ai dépense une semaine de shopping en livres.
Le quatrième jour je suis encore restée chez moi, mes les yeux dans mes bouquins cette fois ci, en oubliant presque de poster sur Instagram, seul outil à ma disposition dans ma condition de SOF (sans ordinateur fixe).
Le cinquième, la moitié de mes romans dévorés j’ai appelé ma sœur à la rescousse.
Et nous y sommes, j’ai pu prendre possession de son matériel informatique et reprendre ma place dans la blogosphère.
Le bilan de cette semaine ?
Je me sens plus reposée, j’ai renouée avec la littérature, j’ai pris un retard monstre dans mon travail mais j’ai redécouvert le plaisir de ne plus avoir les yeux explosé en fin de journée et de prendre du temps pour moi. Tout ça pour dire que vu mon activité intense de la semaine, me préparer pour sortir etait plus ou moins la seule chose que j’avais à faire de mes journées. Mais pour celles qui transitent directement du bureau au soirée voici une idée de look pour etre parfaite du matin au soir « from day to night ».

sister jane 5 sister jane 6 sister jane 7sister jane 4 sister jane 3 sister jane 2– Dress Sister Jane II Jacket Rails II Bag Rose & Josephine II Sandals Mango II Sneakers Converses –

One Two, One Two : this is a test !

mathilde margail 1Cela fait plus de trois ans que je tiens mon blog, et presque un an que je travaille à temps plein dessus. Autant vous dire que je ne compte plus le nombre d’heures passer à prendre des photos, à les éditer, à écrire ou à être active sur les réseaux sociaux.

Ce que je commence à compter c’est le nombre de fois où je me demande si je suis légitime à gagner de l’argent juste parce que je poste des photos de moi sur internet. Il m’arrive de me demander si je mérite vraiment les cadeaux, les invitations aux soirées etc. Surtout quand je croise mon reflet dans le miroir, une marinière, un jean, des converses et le même bun négligé que les 3/4 de la gente féminine sur le crâne.

Du coup, pour ne plus me poser ce genre de questions je m’oblige a travailler un peu plus mes looks que quelques années auparavent. L’idée n’est évidemment pas de m’inventer un style qui ne serait pas le mien mais de faire des tests et adopter des tendances qui n’ont pas encore été trop vues : comme par exemple avec ces sabots. J’avais envie de styler une pièce un peu atypique et de réussir à l’intégrer à un look plus simple. Pour donner un exemple à celles qui comme moi voudrait se laisser tenter par la dégaine de fermière.

Avec les soldes qui arrivent j’ai déjà en tête deux-trois autres choses qui devraient apporter un peu de nouveauté dans ma garde robe, et donc ici, et qui devrait me permettre de me souvenir que ma légitimité c’est justement ces petits défis qui font que, années après années je suis toujours la !

Pour la petite anecdote strictement sans rapport, la semaine dernière j’ai généreusement arrosé le clavier de mon ordinateur de café, une leçon qui m’apprendra peut être à diminuer ma dose de caféine quotidienne, mais aussi un bel emmerdement – il faut un mot fort pour vous donner la juste mesure de ma situation ! – car je ne peux plus travailler qu’avec mon portable et l’ordinateur de mon copain, sur lequel ne se trouve évidemment aucune de mes photos, articles et logiciel de retouche ! Par chance, ces photos de Eve étaient nickel sans avoir besoin d’y toucher ! Je positive comme je peux !

Bon et du coup la question est : les sabots pour ou contre ?

mathilde margail 2 mathilde margail 3 mathilde margail 4 mathilde margail 5 mathilde margail 6 mathilde margail 7 mathilde margail 8 mathilde margail 9

– Tee-shirt Zara II Jeans Kaporal Man ( aka real boyfriend jeans ) II Jacket and Shoes Sha’Cha II Bracelets Stella & Dot and Furla II Sunnies Hyde’s spectacles

Credit photos : Eve Beaauuu Paris