REAL LIFE VS INSTAGRAM LI(F)E #1

Ok. Allons y. Enfonçons des portes ouvertes… la vie sur instagram ce n’est pas la vraie vie.

Je vous laisse deux minutes pour digérer la nouvelle. Je sais, c’est dur. Mais vous allez vous en remettre, c’est promis.

Vous ne me croyez pas ? Vous ne voulez peut-être pas me croire ?

Bon – longue respiration – je vous propose une petite expérience dont je serai gracieusement le cobaye. Même pas peur. Enfin si un peu…

Je tremble mais je me lance. Advienne que pourra.

Le matin sur instagram

Le matin sur instagram il y a deux sortes de post. Les « I woke up like this » et les « coffee porn ». Le premier consiste à prendre une photo de soi, au réveil, de préférence dans des draps blancs et dans un beau pyjama sexy à souhait. Le deuxième consiste à prendre une photo de son petit déjeuner. Un mocha chai latte, des avocados toast : tout ce que vous voulez tant que  c’est beau, frais et de préférence healthy.

L’idée est de montrer à quel point vous êtes une fille saine dans un corps sain et d’engranger un max de likes de bon matin, histoire de commencer la journée sur un bon pied avec un égo reboosté.

Le matin dans la vraie vie

Quand mon réveil sonne je file sous la douche et évite soigneusement de prendre quelque photo qu’il soit de moi tant que mes cheveux n’ont pas retrouvé la place qui est censé être la leur : lissés et attachés. Comme j’ai encore eu la flemme d’aller faire les courses je ne mange pas, ou alors un reste qui traîne : un biscuit mou – il fait chaud – ou une part de pizza. (J’ai honte). Pendant que j’enfile un jean je mets du café à chauffer au micro-onde. Comme d’habitude je règle mal le minuteur, le café déborde jusque sur mon jean.

Je pars au travail en courant et du café partout sur mes vêtements. Je n’ai pas eu le temps de me maquiller et je pourrais presque me cacher dans les poches sous mes yeux si seulement j’étais un peu plus souple.

#Ireallywokeuplikethis

Le look du jour sur instagram

Midi. L’heure de poster un petit #ootd shooté pendant la pause déjeuner, dans une jolie rue de Paris.

Jean dernier cri, blouse de créateur et chaussures différentes tous les jours. Instagram est un véritable défilé de mode. Tout le monde est beau, tout le monde est sapé comme jamais et tout le monde semble avoir au choix un goût exquis et inné ou beaucoup de temps pour se préparer le matin.

Le look du jour dans la vraie vie.

Le matin j’enfile un jean et un tee-shirt blanc ou une marinière et les grands jours une chemise si j’ai eu la foi de faire du repassage pendant le week-end. Aux pieds mes converses, tellement usées que vous m’en avez déjà fait la réflexion. J’attrape mon sac fourre-tout et court choper mon RER pour aller bosser dans ma petite banlieue.

A midi je poste quand même un #ootd. Je légende « look du jour » alors qu’il date d’il y a deux semaines, la dernière fois que j’ai eu du temps de composer une tenue qui sorte de l’ordinaire.

Le déjeuner sur instagram / fonctionne aussi pour le dîner

La blogueuse déjeune (et non mange : leçon de français du jour) dans un restaurant branché. Le genre de restaurant dont vous n’avez jamais entendu parler qui sert des salades de quinoa ultra photogéniques. Elle est accompagnée de son homme / de sa BAE / de sa copine blogueuse et n’a pas peur de monter debout sur sa chaise pour photographier ses lunettes de soleil négligemment posée sur la table en marbre à coté de son plat.

Le déjeuner dans la vraie vie / fonctionne aussi pour le dîner

Si je vais au restaurant, c’est au japonais en face du travail. Il fait sombre, je suis accompagnée de mes collègues et de la moitié de ma boite venue déjeuner au même endroit, de toute façon dans le quartier il n’y  a que ça. Je ne monte pas sur la chaise parce que c’est-un-peu-la-honte-quand-même et aussi parce qu’il n’y a pas assez de lumière pour réussir un bon cliché.

Le reste du temps je mange des plats réchauffés achetés au Leclerc que même pas en rêve je regarde leur composition tellement c’est chimique et pas bon et que encore moins je vous les montre. Pas maso la fille.

La nourriture sur instagram

Dieu merci la blogueuse mange. Elle pourrait même vous faire croire qu’elle ne surveille pas sa ligne si seulement toutes ces photos n’étaient pas bonne pour un regram sur @youdidnoteatthat, le compte qui montre du doigts les filles qui font semblant de manger le temps d’un cliché.

Par contre elle ne mange pas n’importe quoi la blogueuse. Uniquement de la nourriture belle. Des glaces, des burgers, des donuts, des gaufres… Mais jamais de purée ni de flageolets curieusement !

La nourriture dans la vraie vie

Je ne mange toujours pas de flageolets mais sinon je mange de tout. Enfin surtout des avocats… mea culpa. Mais j’essaie de ne pas photographier tout ce qui va finir dans mon estomac, au mieux et dans mes fesses au pire.

Les soirées sur instagram

Robe de princesse pour lieux supers chouettes : un vernissage, un défilé, un lancement de parfum ou un cocktail dans un hôtel 5*****. La blogueuse boit du champagne ou des mojitos – fort potentiel instragramable les mojitos – elle rit et s’amuse et prends bien soin d’immortaliser sa tenue avant que son maquillage n’ait coulé.

Les soirées dans la vraie vie

Je retrouve une copine dans le même bar que d’habitude, je n’ai pas eu le temps de me changer avant de la retrouver. On boit des bières dans des pintes qui font la taille de nos têtes – pas photogénique du tout la pinte – et on fini dans une vieille boite de nuit remplie d’ados pré-pubères dans laquelle on va faire plein de selfies qu’on postera sur facebook à minuit.

Ou alors je retrouve tous mes amis dans un appart déserté par les parents, je demande à tout le monde de se déguiser en imaginant des thèmes improbables. Je ne suis pas classe, j’ai enlevé tous les objets de décoration qui pourraient souffrir de la maladresse des potes (mais qui auraient fait de si jolies photos ) et coupe mon portable une fois que j’ai filé le code à tous les invités et pièces rapportées. (Rapport aux textos d’après minuit…)

Room with a view sur instagram

La blogueuse est riche, elle vit dans les beaux quartiers ou en bord de mer, elle a un balcon sur lequel elle peut se prélasser le matin et en profiter pour immortaliser au choix son #iwokeuplikethis ou #ootd du jour. Quand la blogueuse ouvre ses volets ses yeux ne se posent que sur des paysages qui se doivent d’être au moins aussi beau qu’elle.

Room with a view dans la vraie vie

La blogueuse vit là où elle a les moyens de vivre et même si son appartement ressemble sur instagram ET dans la vraie vie à une page de magazine il arrive qu’elle n’est pas de balcon ou pire, qu’elle possède un vis-à-vis avec des voisins nudistes. Dans ce cas la blogueuse attendra les vacances pour poster ce genre de photo. Ou trichera en allant chez ses parents tout en laissant planer le flou quand aux propriétaires de cet appartement avec vue sur la tour eiffel.

La VRAIE vue de chez moi…

La plage sur instagram

La blogueuse prends la pose parfaitement bronzée. Elle n’a pas de serviette et pas de sable dans le maillot. Elle n’a pas de marque de bronzage car elle change de maillots tous les jours. Elle est à Saint Tropez, Biarritz ou dans les Maldives. Elle aura peut-être besoin de 150 tentatives pour obtenir LA photo sur laquelle on ne voit pas sa cellulite mais la postera en hashtagant #surlevif parce que vraiment instagram ce n’est pas la vraie vie.

#beachorbitchthatsthequestion

La plage dans la vraie vie.

Parce que dans la vraie vie j’ai un sac gros comme un carton de déménagement dans lequel je ballade pas moins de trois romans, cinq magazines, mon téléphone, mon appareil photo, mes lunettes de soleil, une bouteille d’eau, ma fouta, un stylo, un crayon, du papier de brouillon, un labello, un rouge à lèvres, un agenda, des cigarettes, un briquet, des allumettes, mon porte-feuille, mes écouteurs mais par contre j’ai encore oublié la crème solaire.

J’ai des marques de maillots sur chaque centimètres de ma peau et aussi des marques de bracelets et de colliers et je mets le même maillot tous les jours. Celui qui est censé ne pas faire de marque justement mais qui depuis n’est plus super bien élastiqué.

Quand je vais dans l’eau je bois la tasse à la première vague, je perds mon maillot dans la deuxième – rapport à l’élastique en bout de vie – et sors de l’eau à la troisième persuadée que je vais finir bouffée par un requin vu que tous mes boutons de moustiques me grattent à mort et qu’à coup sur ça va saigner et attirer tous les prédateurs de l’océan.

Quand je sors de l’eau mes cheveux reprennent leur droit et dévoilent leur vrai nature : épais, frisés et secs comme de la paille. J’ai une algue dans l’œil et j’ai perdu tout ce qui de près ou de loin pourrais s’apparenter à une once de glamour. Heureusement mon portable n’a plus de batterie (J’ai pris trop de selfie !)

Le VRAI moi à la plage…

Voila, voilà. Bon, ce n’était pas si compliqué que ça.

Maintenant vous savez !

Rendez-vous au prochain épisode de instagram li(f)e VS real life !

Et en attendant retrouvez tous mes petits mensonges ICI.

Previous Post Next Post

You may also like

14 Comments

  • Reply Rimaducinquieme

    C’est une plaie de te lire Mathilde ! Finalement la blogueuse est une fille normale et ça fait du bien de le rappeler ! ^^

    7 juin 2017 at 5:26
  • Reply Rachel VDW

    Ok j’ai pouffé de rire à 34 reprises ! Merci pour cet article à mourir de rire il a égayé mon mercredi soir.
    Belle soirée,
    Rachel

    7 juin 2017 at 8:26
  • Reply Saâdia

    Top cet article ma belle bravo !

    7 juin 2017 at 11:27
  • Reply Do

    Ahah j’adore! Tu t’es lâchée! Et décidément les rares photos de moi sur ton blog sont vraiment les plus belles qui soient 😉 #ironie (PS: Tu as oublié de dire qu’avant que les parents reviennent à Paris c’est ta gentille petite soeur qui te prêtait son appart!)

    7 juin 2017 at 11:33
  • Reply mesange_paris

    Tu m’as fait mourir de rire Mathilde! Cet article est tellement vrai!
    Le flou entre la vraie vie et la vue bien léchée d’IG est savamment entretenu par bon nombre d’entre nous, mais c’est quand même une bonne chose de mon point de vue car les photos jolies nous inspirent (et pas celles de la fille qui vient de sauter du lit avec les cheveux hirsutes).
    Après il y a une limite à ne pas dépasser dans le « fake » et les filles qui postent leur avocado toast tous les matins après être grimpées sur un escabeau exagèrent carrément, et du coup, à mes yeux, perdent tout crédit!

    8 juin 2017 at 9:41
  • Reply Margod de Montfort

    Super drôle ! Surtout la partie sur le grattage de bouton de moustique libérant des particules de sang et pouvant, avec une grosse probabilité, attire les requins avoisinants!
    Un vrai régal et beaucoup d’autocritique qui font ta signature !

    8 juin 2017 at 2:55
    • Reply Au petit Imprevu

      Merci ma belle !! Ahaha j’y suis allée à fond dans l’autocritique sur ce coup !! Peut etre un peu trop ? Je ne suis pas SI folle dans la vraie vie !

      9 juin 2017 at 11:52
  • Reply Fanny

    Tellement vrai 🙂 On va essayer de se calmer pour le prochain cliché. Les photos que j’assume moins je les poste parfois sur mon instastory (à bon entendeur…)

    Fanny

    9 juin 2017 at 11:18
  • Reply CLa

    Merci pour cet article bien vu et bien drôle ! J’ai appris une chose : que les ootd ne sont pas forcément du jour ! J’ai l’impression que toutes les lectrices / followers de blogs et comptes ig oscillent entre « oui oui je sais ce n’est pas la vraie vie, IRL elle aussi doit galérer avec sa lessive, la colère du petit dernier, le dîner à préparer… » et « bon quand même pourquoi chez elle c’est toujours ordre beauté sourire lumière bonheur ?! ». Ah et sinon je me demande bien pourquoi vous lissez attachez disciplinez cachez vos cheveux pcq là où je vous préfère c’est sur la dernière photo !

    9 juin 2017 at 6:40
    • Reply Au petit Imprevu

      Je suis en pleine phase d’acceptation de mes cheveux au naturel ! 🙂 Encore un peu de temps et j’assumerai totalement ! I CAN do it !

      11 juin 2017 at 12:11
  • Reply chachahihi

    j’ai adoré lire ton article
    les photos sont top
    gros gros bisous

    13 juin 2017 at 4:06
  • Leave a Reply