J’AI DU FAIRE UN CHOIX

Dans la vie il y a les gens qui savent ce qu’ils veulent, qui arrivent devant le glacier et commande sans hésitation une glace vanille-chocolat. Et puis il y a les autres. Les autres c’est moi. Face à une carte de menu je perds tous mes moyens. J’ai envie de tout, envie de rien. Je me tâte entre la salade composée et la tartiflette incapable de savoir si je n’aurai pas une violente envie de fromage face à ma salade sans sauce ou si au contraire je ne regretterai pas de ne pas avoir pris plus de vert au déjeuner quand je me retrouverai toute ballonnée.

Au bar c’est la même histoire. J’ai beau savoir qu’il y a 99,99% de chance que je prenne un mojito ou un verre de chardonnay je ne peux pas m’empêcher de me demander, face à la carte, si pour une fois je ne préférai pas tester cette boisson au nom si exotique ou cette autre à la fraise ; parce que j’aurai bien une envie de fraise là, ou de citron tiens. N’y a t’il pas un cocktail avec les deux ensembles ? Non ? Bon, ben va pour un mojito alors. Attends, non un coca. Non un mojito. Plouf, plouf… une demi heure plus tard j’ai toujours la tête dans les mains et le serveur à coté de moi qui s’arrache les cheveux.

C’est terrible cette incapacité à faire un choix.

Du coup j’ai trouvé un truc infaillible quand je sens que je suis à deux doigts de sombrer dans une psychose « en blanc ou en noir » : je prends les deux.

C’est ainsi que dans mon placard on peut retrouver le même tee-shirt en trois couleurs, des dizaines de rouge à lèvres quasiment tous de la même couleur, et tout un tas de truc qui ne servent à rien mais dont je n’ai pas eu envie de me priver.

Le dilemme est un peu différent dans les magasins : je prends ou je ne prends pas. Dans ce genre de cas inutile de vous faire un schéma mais c’est quand même un peu compliqué de faire les deux à la fois… du coup dans ce genre de cas, très philosophe je tranche toujours sur le principe qu’il vaut mieux avoir des remords que des regrets.

De fait, j’ai plein de remords que je ne porte jamais dans mon placard.

Mais c’est pas grave, j’aurai tout le temps de les regretter quand je les aurais donné !

 

– Robe The Violette Realisation Par II Short en jean Levis vintage II Chaussures Converses II Lunettes de soleil Wayfarer Rayban II Sac Pinko –

Crédit photo : Beaauuu Paris

Previous Post Next Post

You may also like

Leave a comment

Leave a Reply