COMMENT FAIRE LE TRI DE SON PLACARD ?

La semaine dernière j’avais rendez-vous avez moi-même pour mon tri saisonnier. Cette journée durant laquelle je ne vois personne et me consacre uniquement à ranger ma garde-robe.

Ce n’est pas aussi simple qu’il y a parait car je possède vraiment beaucoup – trop – de choses !

Mais d’années en années je tends à posséder moins mais mieux.

Pour cela voici mes quelques conseils.

**********

Last week I had a date with myself to do the seasonal sorting-out of all my clothes. That´s the one day during which I don´t see anyone and I fully dedicate myself to organising my closet.

It´s not as simple as it sounds… because I have an insane amount of stuff – way too much to be honest.

But year after year, I tend towards possessing fewer but better things.

Here are a few tips.

Première étape : le grand tri

Le grand tri commence toujours par un plongeon pour moi : un plongeon dans la piscine de vêtements que devient mon appartement une fois que j’ai intégralement vidé mon placard. C’est bien simple je jette tout par terre. Cela me permet d’avoir une meilleure visibilité et de refaire mes piles ( un plaisir dont je ne saurais me priver ! )

Une fois que tout est par terre je prends chaque pièce l’une après l’autre, en commençant par les plus grosses pièces ( manteaux, vestes, gros pulls…) et décide si je garde, je vends, je donne ou je jette.

********

First step: the bulk of the work

It always starts by a dive-in for me: a dive into the pool of clothes that my apartment becomes after I’ve entirely emptied my closet. It´s simple, I throw everything on the floor. That allows me to see more clearly and also to fold and organise everything neatly afterwards (and you know I can’t get enough of that)

Once everything is on the floor, I take each piece of clothing one by one, starting by the big ones (coats, jackets, sweaters…) and I decide what to keep, what to sell, what to give away or donate and what to throw away.

Qu’est ce que je garde ?

Je garde les basiques de bonne qualité que je porte régulièrement et qui vont avec tout, les belles pièces qui durent de saison en saison et ce nouveau manteau que je viens à peine de m’acheter.

Qu’est ce que je vends ?

Je vends les pièces en bon état ou qui – pire – ont encore leur étiquette. Des pièces de marques ou de la saison passée : une robe Sandro, un sac à main, une paire de chaussures Zara acheté 3 mois auparavant mais portée une seule fois. Je ne vends que les pièces faciles à prendre en photos et attractives donc aucun jean ou tee-shirts basique par exemple qui ne partent jamais très facilement.

CONSEIL : Au lieu de faire un razzia chez Zara avec le bénéfice de vos ventes mettez de coté pour vous acheter une belle pièce. Si je vends 5 paires de chaussures je NE me rachète PAS cinq nouvelles paires de chaussures mais j’investie dans une seule belle paire de qualité dont je suis sure de ne pas me lasser. Déjà ça prendra moins de place et puis il vaut mieux posséder peu de belles choses que pleins de trucs importables et de qualité médiocre.

Qu’est ce que je donne ?

Je donne tous ces trucs que j’ai acheté au-cas-ou mais que je n’ai finalement jamais porté, ces 4 chemises blanches dont aucune ne trouve complètement grâce à mes yeux et ce jean que je trouvais super sur le site mais qui ne me vas finalement pas.

JE DONNE OU ?

Je donne aux copines qui font ma taille, ma pointure : j’organise un dîner à la maison et entre deux verres je leur déballe mes trésors. Quand elle partent les mains pleine je mets ce qu’il reste dans des sacs que je vais donner à la borne la plus proche ou au secours catholique.

Qu’est ce que je jette ?

Je jette ce tee-shirt-blanc-plus-vraiment-blanc, ce jean qui menace de craquer tellement il est usé, cette paire de chaussures aux talons cassés que je n’ai jamais réparé, cette robe qui a un défaut de fabrication, achetée parce que je pensais que cela ne se verrait pas mais qu’en fait-si-quand-même.

**********

What do I keep?

I keep the basics pieces that I wear regularly and that go with everything, the nice pieces that I can wear season after season and that new coat I just bought.

What do I sell?

I sell the pieces that are still in good shape or – even worse – that still have the tag on. Nice brand pieces or from last season: a Sandro dress, a hand bag, a pair of shoes from Zara bought 3 months before that but that I’ve only worn once. I only sell what’s easy to take pictures of and what looks good so no jeans or basic tee-shirts for example, which always hard to get rid of.

A piece of advice: Instead of raiding Zara using the money you got from selling your stuff, put it aside to by something nice. If I sell 5 pairs of shoes, I DO NOT buy another 5 pairs of shoes but I invest into one nice pair of good quality shoes that I’m sure I’ll never get bored of. First of all, it’ll take up less room and as I previously mentioned, it’s better to own few nice things than a lot of unwearable poor-quality pieces.

What do I give away/donate?

I give away all the things I bought “in case of” but I never ended up wearing, like the 4 white dress shirts that I never really got around to liking and those jeans that I thought looked so good on the website but that never quite fit me.

Where do I give away/donate?

I give to friends who wear the same (shoe) size as me: I organise a potluck and between two glasses of wine, I reveal all my secrets. Once they leave with bags full of things, I put the remaining stuff in the closest donation bin.

What do I throw away?

I throw away the not-so-white-anymore white tee-shirt, the jeans that’s about to explode because of how long I’ve been wearing it for, that one pair of heels with the broken heel I never ended up fixing, that one dress with the manufacturing defect, bought because I thought no one could tell but really yes-everyone-can-see-it.

Deuxième étape : le rangement

Quand j’ai mis dans un coin tout ce que je ne veux plus je remets ce qu’il reste au placard. Je cintre d’abord les robes puis les manteaux et les vestes par dessus. Je plie le reste et fais des piles par colories et catégories.

Sur la première étagère je range ce que je porte le plus souvent : les basiques.

Sur la deuxième étagère je range tous les pantalons : une pile de jean, une pile avec les pantalons de couleur, une pile avec les jupes.

Sur la plus haute étagère, celle que je n’atteint qu’en montant sur un escabeau je place tout ce que je porte moins souvent : les pulls en grosse laine, les tops de soirées, les vêtements originaux.

********

Second step: Organising

When I finally put everything I don’t want anymore in a corner, I put everything that’s left in my closet. First, I hang up my dresses, coats and jackets. I fold the rest and make piles according to the colours and categories of my clothes.

On the first shelf, I put what I wear most often: the basics.

On the second shelf I put all my pants: a pile of jeans, a pile of colourful pants, a pile of skirts.

On the top shelf, the one I can only reach by using a stepladder, I put what I wear  occasionally: my wool sweaters, my party tops and the eccentric pieces.

Troisième étape : consommer moins mais mieux

Quand j’ai fini mon tri et que mon placard est propre et bien rangé, idéalement je veux qu’il le reste alors je fais attention quand je vais faire du shopping ou que je zone en ligne.


CONSEIL 1 : S’il y a un doute, c’est qu’il n’y a pas de doute. Alors on arrête d’acheter ces chaussures à talons hauts en pensant qu’on saura marcher avec si on est le genre de fille à ne porter que des baskets, on laisse sur le cintre ce jean dans lequel on pense pouvoir entrer quand on se sera remis au sport et aussi tous ces vêtements qu’on achète « au cas ou« . TOUJOURS SE MÉFIER DES-CAS-OU…

CONSEIL 2 : Avant d’acheter quoi que ce soit on s’imagine mentalement trois tenues différentes avec lesquelles porter ce pantalon imprimé léopard ou cette blouse orange à volants imprimée palmiers. Si la seule chose qui vous vient à l’esprit s’approche du combo tee-shirt blanc, baskets blanches, jean : on repose très vite cette petite merveille là ou on l’a trouvé et on garde son argent.

CONSEIL 3 : Arrêter les achats impulsifs. A chaque début de saison, après avoir regardé tous les défilés j’identifie quelques tendances que je veux adopter cette saison. Uniquement des tendances qui me ressemble, et pas plus de trois-quatre par saison. Cela peut être une couleur (une jupe jaune, des baskets orange), une forme (une jupe culotte, un jean crop) ou un motif (un top brodé, une veste à carreaux). Des pièces que j’assortirais très facilement avec le reste de mes vêtements et qui donneront un twist à mes tenues plus basiques.

*********

Third step: Consume less but better

When I’m done sorting out and that my closet is neat and well organised (and I want it to stay that way), I make sure to be careful when I am shopping, whether it’s online or on Saturday afternoons.


First piece of advice: If ever in doubt, it means there’s no doubt. So stop buying this pair of high hells thinking that you’ll know how to walk with them when you’re the kind of girl that only wears sneakers. Leave the pair of jeans you-think-you’ll-wear-once-you-get-back-on-the-treadmill on the hanger, as well as all the clothes you bought “in case of”. ALWAYS BE SUSPICIOUS OF THE IN CASE OF…

Second piece of advice: Before buying anything. Imagine three different outfits with which to wear these leopard printed pants or that orange jacket with printed palm trees. If the only thing that comes to your mind comes anywhere close to a white tee-shirt, white sneakers, jeans combo: put that little wonder right back where you found it and keep your money.

Third piece of advice: Stop impulsively buying. At the start of a new season, after watching all the runway shows, I pin down a couple trendsI want to adopt this season. Only the trends I can pull off though, and no more than 3-4 per season. It can be a colour (a yellow skirt, orange sneakers), a shape (a crop top, high waisted shorts) or a design (a lace top, a flannel shirt). Things I’ll easily match with the rest of my clothes and that will give a twist to my more basic outfits.

Quatrième étape : identifier les bonnes pièces

Je serai bien incapable de me constituer une garde robe capsule mais je pense que si l’on possède les bons basiques on peut facilement s’habiller au quotidien sans avoir l’impression de porter toujours la même chose.

LES BONS BASIQUES : ( à choisir dans des teintes le plus neutres possibles ! )

Les pantalons : deux ou trois jeans ( un slim, un mom, un flare ) : mes marques préférées ? Levis, Reiko, Topshop, Asos (les farleigh sont dingues !), un pantalon blanc et un pantalon cigarette en toile : de préférence noir ou gris.

Les jupes : Une mini en jean, un jupe midi bleu marine plissée ou rayée, une jupe en cuir.

Les robes : Une robe chemise, une robe en soie style nuisette, une petite robe noire qui va avec tout, une petite robe en jean.

Les pulls : Un hoodie à capuche ( porté en dessous d’une veste de blazer c’est un super contraste !), un pull col V gris un peu loose dans une belle matière ( les cachemires de chez Uniqlo sont tops et pas super chers !), un pull blanc col rond, un gros gilet en laine.

Les hauts : Une chemise blanche un peu large, une autre rayée et une en soie style pyjama à porter ouverte sur un tee-shirt à message, des tee-shirt basiques bien coupés ( blanc, noir, gris), une marinière (les Comme des Garçons sont un très bon investissement, les Saint James aussi !), un top caraco à glisser sous un gros gilet en laine ou par dessus un tee-shirt.

Les manteaux : Une veste de blazer noire ou marine, une veste ou un manteau à carreaux, un manteau mi-long un peu masculin, un perfecto en cuir et s’il reste de la place une petite veste en jean.

Les chaussures : Une paire de baskets blanches (Converses, adidas, nike ou superga par exemple), une paire de boots mi-hautes noires, une paire d’escarpins, une paire de sandales nudes, une paire de mocassins.

Normalement avec tout ça vous pouvez facilement survivre. Ne vous reste plus qu’à tout mixer et compléter avec des accessoires ou des combinaisons nouvelles : des chaussettes de sport dans des mocassins, des manches de chemise qui dépasse d’un pull, un sweat avec un pantalon en toile, des baskets avec votre petite robe, des gros bijoux de couleurs avec un look monochrome…

A vous de jouer trier !

*********

Fourth step : Identify the good bones

I would be incapable of putting together a capsule wardrobe but I think that if you own the right basics, you can easily dress nicely on a daily basis without feeling like you’re already rocking the same things.

THE GOOD BASICS (to chose in the most neutral tones, if possible!):

The pants : two or three pairs of jeans (slim, mom, flare): my favourite brands? Levis, Reiko, Topshop, Asos (the farleigh are insane!), a pair of white pants and a pair of linen skinnies: preferably black or grey.

The skirts : A mini jean skirt, a navy blue pleated or striped skirt, a leather skirt.

The dresses : a T shirt dress, a silk “nightgown style” dress, a little black dress that goes with everything, a little jean dress.

The sweaters : A hoodie (worn under a dress jackets, it’s an awesome contrast!), a grey V neck that’s a bit loose in a nice material (the cashmeres at Uniqlo are great and not too expensive!), a round neck white sweater, a big wool sweater.

The tops : A white dress shirt a big too big, another striped one, and a silk one pyjama-style to wear open with a tee-shirt with a message, well tailored tee shirts (white, grey, black), a sailor-stripe one (Comme des Garçons has great ones, Saint James as well), a carjack top to wear under a big wool sweater or over a tee-shirt.

The coats :A black or navy blazer , a flannel coat or jacket, a mid-sleeve masculine coat, a leather perfecto and if you still have room a jean jacket.

The shoes : a pair of white sneakers (converses, adidas, nike or superego for example), a pair of mid-high boots, a pair of pumps, a pair of nude sandals, a pair of moccasins.

Normally, with all of that, you can easily survive. The only thing left to do is to mix it all up and complete the looks with nice accessories and new mix-and-matches: sport socks in moccasins, dress shirt sleeves that a fancy jacket can’t hide, a sweatshirt with cotton pants, sneakers with your dress, bright jewellery with a black-and-white outfit…

Your turn, go!

Traduction by Lily’s words

SHOP MY STYLE :

Look 1 :

– Marinière Saint James II Jupe en jean H&M II Baskets Superga –

Look 2 :

– Pull gris Maison Labiche II Jupe en jean H&M II Baskets Superga II Chaussettes Topshop –

 

Look 3 :

– Robe StyleWe II Boucles d’oreilles Zara –

 

Look 4 :

– Blouse Ullah Johnson II Sac Maison Boinet II Jean Farleigh Asos –

Look 5 :

– Kimono Promod II Jean Farleigh Asos II Top Stradivarius II Baskets Superga II Sac Pinko –

Look 6 :

– Veste de blazer Zara II Jogging en cuir Zara –

Look 7 :

– Tee-shirt personnalisable Etam II Jupe Boohoo II Boots rangers Topshop –

 

 

Previous Post Next Post

You may also like

1 Comment

  • Reply chachahihi

    un article super sympa
    c’est jamais simple de faire du tri
    c’est l’horreur pour moi , j’ai toujours peur de regretter
    gros bisous

    3 octobre 2017 at 10:56
  • Leave a Reply