DANS LA VRAIE VIE

L’autre jour une amie me faisait remarquer qu’il était amusant de constater que les looks que je portais sur mon blog étaient toujours beaucoup plus travaillés que ceux que je porte dans la « vraie » vie, la vie du métro-boulot-dodo donc. Pour être honnête c’est le cas, je suis toujours beaucoup plus simple dans mon quotidien, pour plusieurs raisons :

1) le matin j’ai parfois souvent la flemme de réfléchir à la façon dont je vais m’habiller, je préfère prendre mon temps pour boire mon café, lire, réfléchir plutôt que de faire le pied de grue devant mon placard en attendant que je-n’ai-rien-à-me-mettre se transforme en un magnifique élan stylistique.

2) et c’est le point le plus important : je pense que tous les vêtements ne conviennent pas à toutes les situations.

Je m’explique : si sur mon blog ( blog de mode pour rappel ndrl ) il est il me semble attendu de moi que je propose des looks divers et variés ce n’est pas forcément le cas de mes amis, de ma famille. Quand par exemple je vais à la messe le dimanche ( oui oui ) je la joue low profil car, même si Gucci a un jour organisé son défilé dans l’abbaye de Westminster, le reste du temps, une église n’est tout simplement pas l’endroit idéal pour se faire remarquer pour ses looks sophistiqués.

Autre heure, autre endroit : je vais prendre un verre avec des amis. Là encore, je calme le jeu, surtout si je ne connais pas toutes les personnes présentes. Ce n’est pas que je n’ai pas envie que l’on passe la soirée à débattre du pour ou contre les collants violets mais presque. Et puis si l’on peut se souvenir de moi pour ma conversation – passionnante cela va s’en dire – plutôt que comme de la fille « avec des chaussures bizarres » à tout prendre, je préfère.

Je crois que, sans perdre son identité, il est important de savoir doser en fonction des situations. De la même façon qu’on ne s’habille par pareil quant on va a un entretien d’embauche que lorsqu’on se rend à une soirée en boite, pas plus qu’on ne porte la même tenue à la plage qu’à un mariage.

Pour aller au travail je ne me refuse presque rien, si ce n’est les talons hauts, mais ça c’est parce que je marche tous les matins et tous les soirs deux kilomètres et que franchement je préfère les parcourir à plat que hauts-perchés.

Lorsque je me rends à un événement « mode » je ne me refuse rien non plus, même pas les talons parce que souvent il y a du champagne, et souvent après deux coupes de champagne j’oublie que je dois faire des économies et je commande un taxi pour rentrer chez moi.

Le reste du temps je fais en fonction de l’instant. Et puis… attention révélation… il y a ma vie « mode » au travail, sur le blog qui fait partie intégrante certes de ma vraie vie mais qui n’en est qu’une partie. Le reste du temps j’ai plein d’autres passion et choses que j’aime faire qui n’ont aucun rapport avec ce que je porte, ou ne porte pas.

Les looks présentés sur le blog restent néanmoins des vrais looks que je porte dans la rue, dans des événements ou pour aller travailler mais il ne reste en fait qu’une part infime de ce que je porte vraiment. Et oui, si vous me croisez dans la rue il est probable à 99% que je sois en fait en jean / converses / tee-shirt blanc. Voilà. J’espère que vous n’êtes pas trop déçu par la triste ( et basique ) réalité !

 

– Veste H&M || Tee-shirt & Other Stories || Jean & Other Stories || Baskets & Other Stories || Jupe & Other Stories –

SHOP MY BASICS

 

Previous Post Next Post

You may also like

Leave a comment

Leave a Reply