FASHION FAUX-WHAT ?

Il y a quelques années encore associer du rose et rouge était considéré comme un fashion faux-pas susceptible de répression par la brigade du style. Mais ça c’était avant ! Quand tout le monde ne s’habillait qu’en noir et blanc : c’était l’âge d’or du minimalisme. La mode était grise, les gens étaient gris, Instagram était gris et les intérieurs blanc avec des touches de beige par-ci-par-là-pour-donner-du-relief. On était d’un ennui et d’un uniformisme pathétique mais on aimait ça parce que c’était la mode.

Puis au bout d’un moment les scandis qui ont toujours une longueur d’avance ont décidé que s’en était assez et ont envoyé valser toutes les règles. Elles ont enlevé les filtres de leur compte insta et de leur garde-robe. Elles ont inondé la planète de robe à fleurs et d’ugly-shoes avant tout le monde et ont impulsé un peu de créativité dans la fashion-sphère. Une révolution stylistique durant laquelle elles n’ont pas manqué de mettre un petit coup de pied au derrière des parisiennes. Celle même qui étaient persuadées depuis 100 de détenir le monopole de la beauté et de l’élégance en allant acheter leur baguette habillée comme Jane Birkin, un béret visée sur leur cheveux lisses sans trembler à la perspective de tomber de le cliché. Mais de toute façon « cliché is so french » la preuve le mot n’a même pas été traduit en anglais !

Un petit coup de pied au derrière des françaises et un grand aux tas de règles qui régissaient alors le style. Elles ont tout explosées. Le mai 68 de la mode, le interdit d’interdire, la retraite de la fashion-police qui ne pouvait plus sanctionner les mélanges de couleurs hypnotiques sans être taxée d’empêcher le progrès.

Le ras de marée était énorme. Certain ont bien tenté de rester accrocher à leurs petits principes et continuent encore aujourd’hui de manifester dans leur coin contre ce grand n’importe quoi qui ébranle toutes les convictions. Mais ce sont des activistes. Personne ne les écoute. Le message est passé. Résultat, il est aujourd’hui fortement recommandé d’être du bon côté de la force et de laisser son béret au placard pour arborer ces couleurs qui sentent bon l’été !

Until a couple of years ago, combining pink and red in your outfit was possibly the worst fashion faux-pas you could ever make. But that was before, when everyone used to dress in black and white. It was the golden age of minimalism. Fashion was grey, people were grey, Instagram was grey and everyone’s home was white with hints of beige here and there to make it more « original ». Let’s just say we were… pathetically dull and uniform but we loved it because it was trendy.

Eventually the Scandinavians, who are always one step ahead, decided that they would no longer tolerate it and send all rules flying. They took the filters off their Instagram accounts and out of their closets. They flooded the planet with flower dresses and ugly shoes before anyone else, and basically injected a bit of creativity in the fashion-sphere. A style revolution during which they did not forget to kick Parisian women in the butt.

Those same women who have always thought of themselves as the epitome of beauty and elegance as they go buy their baguette dressed like Jane Birkin, wearing a beret on their straightened hair (don’t shake, it’s a cliche!). In any way, « cliche is so french » hasn’t even been translated into English!
A small kick in French women’s butts and a big one in the heaps of rules that dictated fashion then. They all exploded. The May 68 of fashion, the prohibition of prohibiting, the retirement of the fashion-police (which could no longer sanction hypnotic color mixes without being called out on slowing progress down)

The wave was huge! Some did try to hang on to their principles and continue to protest against this whatever that shakes up everyone’s convictions to this day. But they are activists. No one listens to them. The message has been received. The result is that it is strongly recommended to be on the right side of the force nowadays, to leave your beret in your closet and to start sporting those summer-infused colors!

– Premier look : Veste Zara || Tee-shirt Ganni || Lunettes de soleil Zara || Jean Jennyfer || Mocassins Gucci || Sac Chloé –

– Deuxième look : Veste Promod || Sac Gucci || Chaussures Zara || Lunettes de soleil Rayban –

Crédit photo : Beaauuu Paris

Traduction : Lily’s words

Previous Post Next Post

You may also like

2 Comments

  • Reply Cloé

    Je découvre ton blog et je suis conquise rien qu’à la lecture de cet article !

    9 avril 2018 at 10:10
  • Leave a Reply