COMMENT ACHETER DU LUXE SANS SE RUINER

Oui parce que acheter du luxe en soi c’est assez simple, on va avenue Montaigne, on essaie, on paie et on rentre chez soi. Mais cette réponse exclue totalement la deuxième partie de mon article qui finalement doit être ce qui vous intéresse le plus : « Comment acheter du luxe sans se ruiner ? ». Sans se ruiner. C’est ça la vraie question car le luxe, ça coûte cher, c’est un peu une lapalissade mais c’est comme ça.

Seulement avec un peu de temps il y a moyen de moyenner. De toute façon je suis intimement persuadée que dans la vie, à moins d’être Kim K. on a soit du temps, soit de l’argent. Soit vous avez l’argent et vous pouvez vous permettre de tout payer plein pot, soit vous avez du temps et vous pouvez vous permettre de traquer les bons plans.

Pour ma part c’est ce que je fais. Non pas que je sois particulièrement radine dans la vie mais je n’ai en fait tout simplement pas les moyens de me payer tout ce dont je rêve au prix boutique, et comme je n’aime pas particulièrement être frustrée je fais autrement.

Le premier bon plan : Vestiaire Collective

Vestiaire collective c’est la vie. On y trouve tout, et toujours ce que je cherche, et quand il n’y a pas, je crée des alertes. Résultat je reçois tous les matins par mail les nouveautés Ganni, Rouje, Dodo Bar Or et Miu Miu ( je rêve actuellement d’une paire d’escarpins bijoux… ). C’est de la seconde main, certes, mais tout est certifié conforme et en vous debrouillant bien vous pouvez identifier les filles qui revendent du neuf : la fille qui bosse chez Acne et revends tout ce qu’elle a acheté en vente privée, la blogueuse qui se debarasse de tous les cadeaux qu’elles ne portent pas…

Trouvés sur le site : deux paires de pealman Isabel Marant ( une en léopard et une noire ), le Georgia de Chloé, une blouse dodo bar or out of stock partout sur internet, mes baskets Céline… (et tout à moitié prix minimum sauf la blouse qui était neuve et – oops – toujours au prix boutique !)

Le deuxième bon plan : les sites de destockages

Yoox, the outnet… encore des sites sur lesquels je passe ma vie. Ici tout est neuf mais la plupart du temps ce sont des anciennes collections et les quantités sont très limités, résultat une fois sur deux quand je tombe sur la pièce de mes rêves elle n’est dispo que dans une seule taille qui, comme de par mauvais hasard, n’est pas la mienne ! Mais parfois, coup de bol je tombe sur ce que j’étais venue chercher et je fais une affaire !

Je ne mets pas d’alerte sur ces sites parce que sinon je saturerais ma boite mail mais une fois de temps en temps je vais regarder les marques que j’aime (Isabel Marant, Chloé, Acne, Celine, Alexis, Zimmerman…) et plus encore pendant les soldes où les prix deviennent dingues.

Trouvés sur Yoox : les cony de Acne à -40%, une blouse Cecilie Copenhaguen à -50%

 

Troisième bon plan : les soldes 

Merci Cap’tain obvious mais oui les soldes c’est super ! Depuis quelques années je ne fais plus les magasins ( fou mais vrai ) et snob avec de plus en plus de conviction tous les magasins du groupe Inditex. A la place d’acheter 5 pulls qui de toute façon n’entreront pas dans mon placard et trois paires de chaussures qui seront démodées la semaine suivante je garde tout pour de belles pièces de marques. Alors certes toutes les marques de luxe ne soldes pas à mort mais il y a quand même moyen de faire de belles économies en acceptant de faire des concessions sur les couleurs notamment.

La bonne idée c’est de traîner sur My Theresa ou Net-à-Porter en fin de soldes quand les prix deviennent carrément fous et dans le bon sens de la choses !

Trouvés en soldes : Des jensen de Acne en camel à -40%

Quatrième bon plan : les dépots vente

Je sais que beaucoup de filles détestent les dépôts vente et l’idée de devoir – horreur – fouiller dans des tas de vêtements qui ne sentent d’ailleurs pas toujours bon ! Seulement c’est bien là qu’on peut mettre la main sur du luxe Vintage et donc unique. Ici on ne cherche pas le sac de la saison mais la pièce qui fait la différence et qui survie dans le temps !

Trouvés en dépôt vente : une ceinture Céline Vintage à 90€ ( quand on voit le prix des Gucci aujourd’hui ça fait quand même une sacré différence !!)

 

Cinquième (mega) bon plan : les ventes privées, presse et du personnel

Bon, clairement pour profiter de ces ventes il vaut mieux être parisienne ET patiente… pour ma part je les fréquentaient pas mal quand j’étais étudiante et que j’avais vachement plus de temps et beaucoup moins d’argent. Abonnée à la news Arlettie j’allais faire la queue dans le froid et parfois à l’autre bout de Paris dans l’espoir de faire des affaires, ce qui est arrivé plusieurs fois ! J’ai cessé de me rendre dans les ventes privées mais je vais encore de temps en temps dans les ventes presse que je reçois et dans lequels il m’arrive de trouver de très jolies choses.

Trouvés en vente privées / presses : un cachemire Zadig & Voltaire ( à l’époque ou tout le monde ne portait que ça ) à 80€, des vêtements baby dior pour ma filleule à -80% et la veste Polder de mes rêves.

Maintenant parlons un peu des ventes du personnel, ce truc c’est ce qui fait rêver un peu tout le monde, c’est la caserne d’ali baba, sauf que pour y entrer il faut avoir quelqu’un dans la place… pas donné à tout le monde mais quand vous avez la chance d’avoir une amie dans le saint des saint vous pouvez avoir accès au luxe à prix cassé !

Trouvés en vente du personnel : mon Hudson Chloé et mes mocassins Louis Vuitton à des prix franchement indécents ! (-70% !!)


Le sixième bon plan : Internet 

Le bon coin, Vinted, Ebay… « si tu cherches tu trouveras » ( Cf : la Bible !) et en effet sur internet si vous cherchez vous trouverez ! Mais dès que vous sortez des sentiers battus ( Vestiaire et autres site « surs ») sachez être prudente. On n’achète pas du luxe sans remise en main propre, voir même en boutique ( certains magasins de luxe acceptent cela, ce qui vous permet d’être sur de ne pas acheter de faux !). Il faut savoir que désormais même les vêtements de contre-façon ont des certificats « d’authenticité » et si vous n’êtes pas experte vous pourriez vous laisser berner. Alors n’hésitez pas à demander ticket de caisse, tote-bag, boite à chaussures et tout autre choses vous permettant de vous assurer de l’authenticité de votre achat.

Conseil : sur Vinted pensez à bien regarder le profil de la vendeuse, les appréciations et les autres produits en vente qui peuvent parfois vous donner une idée de la personne ( la blogueuse qui vend plein de marques pas très connus et beaucoup de choses neuves, la journaliste qui revend ses trouvailles de vente presse etc…)

Trouvé sur internet : mes mocassins Gucci, neuves, avec ticket de caisse, boite et sac à -35% sur Vinted, ma première écharpe Burberry, il y a 10 ans, achetée avec toutes mes économies de baby-sitting à 70€


Résultat des courses :

En sachant fouiller et prendre votre temps vous pouvez tout à fait faire des super affaires et vous offrir de très belles pièces sans passer le mois sans chauffage à ne manger que des pâtes. Parce qu’avoir des jolies chaussures c’est bien mais si c’est pour finir à la rue c’est moins bien !

Previous Post Next Post

You may also like

Leave a comment

Leave a Reply