BEAUTY ROUTINE

Ok, clairement je suis loin, mais alors loin d’être une beautista ( c’est ça le terme pour les filles spécialisées en maquillage / crèmes / shampoings et autres secrets de beauté non ?) Disons que moi ce que je cherche dans tous ces trucs de filles c’est l’efficacité et la praticité. Donc les produits super spécifiques merci mais non merci. Si je commence à mettre des contours des yeux, des contours de lèvres, des bases, des sérums, des pré-crèmes et des sur-crèmes je devrais mettre mon réveil au milieu de la nuit pour être sûre de m’en sortir, et du coup je devrais encore plus camoufler mes cernes, ce qui ne m’arrange pas vraiment !! Sachant que j’ai déjà une extension de ma salle de bain au milieu de ma cuisine, si je pouvais éviter de stocker tout mon barda jusque dans ma chambre ça m’arrangerait.

Il y a deux ans encore je ne faisais rien de tout ce que je fais aujourd’hui. Je ne mettais en fait qu’une crème : la même matin et soir et pas de make-up a part du labello. Et puis j’ai commencé à travailler et à stresser. Résultat moins de vacances au soleil dont plus de teint halé toute l’année et pleins de marques de stress sur mon visage : plaques rouges, eczema boutons : cocktail ô combien glamour !

Du coup dans un premier temps je soigne évidemment tout ça, mais dans un deuxième temps – en attendant que le premier temps soit fini ( j’espère que vous suivez encore !)- je camoufle un peu la misère.

Voici donc un petit résumé des produits qui sauve, à défaut de ma vie, au moins mon teint.

LA PEAU :

Pour commencer, matin et soir je lave mon visage avec l’eau micellaire Micro Water du Dr Jart avant d’appliquer la crème hydratante Citylife de Phytomer (matin et soir donc, et sans changer !). En hiver je change pour utiliser des crèmes un peu plus « grasses » (j’ai la peau ultra sèche) de la gamme Aromessence de chez Decleor.


LE TEINT :

Après ma crème j’applique une base, la numéro 1 de la marque coréenne Sulwhasoo (aucune idée de comment se prononce cette marque) puis un fond de teint Nars – teinte Deauville – uniquement sur mes imperfections qui sont en gros toutes localisées sur mon menton, comme si elles s’y étaient donnés rendez-vous ! Jamais sur tout le visage car je développe de forte réactions allergiques au syndrome de la face-de-platre (dont sont atteintes toutes les filles qui laissent des vilaines traces sur les tee-shirts blancs dans les magasins !)

Après j’applique un coup de Blush Marc Jacob sur les pommettes et quand j’ai la foi j’ajoute un peu de bronzer Nars ( en fait surtout les lendemains de soirée quand je ne ressemble à rien !) et d’highlighter Becca.
LES YEUX :

Depuis quelques temps, je me surprends moi même, en plus de mettre un peu de poudre dans les teints bruns de ma palette – Nars toujours – je mets du mascara. Ouais, comme quoi tout arrive. J’utilise un mascara Givenchy qui a le mérite d’avoir une tenue incomparable (tellement qu’il m’arrive d’avoir des yeux de pandas le matin même après un démaquillage en bonne et du forme !) et qui a le merite d’etre compatible avec le fait que je passe ma vie a 1. me frotter les yeux et 2. à pleurer pour un oui ou pour un non (#teamhypersensible here we are !)

LES LEVRES :

Exit le labello – j’ai enfin cessé de me bouffer les lèvres et les doigts, enfin presque – et je peux désormais mettre du rouge à lèvres dans mes grands jours. Je préfère d’ailleurs les encres qui tiennent bien plutôt que les rouges à lèvres qui laissent des marques sur les nombreuses tasses de café que je bois tous les jours. En ce moment je préfère les encres Nars – mais surtout pour le soir rapport à leur couleurs ultra pimentés – et les Etam pour la journée, dans des teintes nudes car j’aime les maquillages naturels le plus possible.

 

 

Previous Post Next Post

You may also like

Leave a comment

Leave a Reply