Club lecture #5

Mon premier article de 2019 sera donc consacré à mes dernières lectures de … 2018. Je reviendrai ici pour les premières de 2019 quand je les aurais fini (je lis toujours plusieurs livres en même temps que j’alterne selon mon humeur… d’où le fait que ma table basse ressemble plus à une bibliothèque qu’à une table basse justement !)

Maintenant place à la revue lecture !

Mémoires de Marie et Hortense Mancini

Le titre est assez explicite, il s’agit donc des mémoires des deux mazarinettes les plus célèbres, écrites par elles-mêmes ; de leur arrivée en France, appelées par leur oncle le cardinal Mazarin – d’où les mazarinettes – à leur fin de vie, elles racontent ce que l’on ne lit pas dans les livres d’histoire, qui se contentent le plus souvent de ne parler que de leur histoire d’amour avec le roi Soleil (car oui Marie n’a pas été la seule à faire craquer le roi soleil !).

Le livre est écrit avec leur français d’époque, heureusement l’orthographe a été revu pour que le tout soit lisible, j’ai tout le même préféré le style de Hortense, un peu moins alambiqué que celui de sa sœur.

Dans les archives secrètes de la police – Bruno Fuligni

J’avais pas mal entendu parler de ce livre, on m’avait vendu une super immersion documentée dans les archives de la police (c’est fou comme les titres sont parfois bien choisi !!) et j’avais été très séduite par l’idée d’avoir accès à des informations factuelles et exclusives… et j’ai été déçue ! Le livre est écrit à plusieurs mains, le style selon les sujets changent donc, sujets pour la plupart franchement survolés (deux pages pour parler de l’affaire des poisons, seulement une de plus pour le docteur petiot…) et pour les sujets que je maîtrise j’ai eu la surprise de tomber sur des erreurs historiques (des dates approximatives, des raccourcis un peu gros…).

Ceci mis de coté (même si ça fait quand même beaucoup !) le livre se lit bien et pour qui veut juste en connaitre un peu plus sur les grandes affaires de ces derniers siècles ça fait le job. Mais le tout manque quand même franchement de profondeur.

Histoire du 36 – Claude Cancès

Du coup, frustré par le livre précédent je me suis lancée dans la lecture de ce livre sur l’histoire du quai des orfèvres. J’avais prêté « dans les archives… » à Papa qui en a eu le même opinion que moi et m’a donc conseillé ce nouveau pavé qui m’a permis de me réconcilier avec les affaires policières. Le livre ne remonte pas aussi loin que le précédent (début du 20ème siècle) mais a beaucoup plus de fond et est bien mieux documenté sur les différentes affaires traité par le 36. Validé à 100%

Patron du RAID – Face aux attentats terroristes – Caroline de Juglart et Jean-Michel Fauvergue

Comme j’aime, quand je me penche sur un sujet, y aller a fond j’ai aussi lu « patron du Raid » qui raconte l’histoire du Raid, et plus particulièrement son rôle dans les attentats en France ces dernières années. Le livre est construit comme un interview et permet de bien comprendre les enjeux rencontrés par cette unité de police pour faire face à une nouvelle sorte de terrorisme. (Et chez la même maison d’édition, dans le « style » je vous conseille mon coup de cœur de 2018 « les revenants » de David Thomson)

Les nouvelles chroniques d’un medecin légiste – Michel Sapanet

Dans le style de « juste après dresseuse d’ours » (pour ceux qui l’on lu) le livre raconte ici sur un ton caustique (j’adore) la vie d’un médecin légiste donc, et son travail au quotidien entre découvertes de scènes de crimes et autopsies de corps, parfois pourris. Alors comme ça, je vous l’accorde ça ne fait pas rêver, mais le livre est ce qu’il faut de drôle pour permettre appréhender le sujet sans faire de cauchemar en le refermant.

Si belle mais si morte – Rosa Mogliasso

Un livre qui se lit en deux/deux (idéal pour un trajet en train !) et qui raconte la découverte d’un corps mort (décidément mes lectures sont vraiment toutes plus glauques les unes que les autres !) par plusieurs protagonistes qui se trouvent tous, avoir une excellente excuse de ne pas déclarer leur découverte à la police. Un roman léger pour faire réfléchir sur la lâcheté et la culpabilité des personnages.

Une chanson douce – Leïla Slimani

De loin la plus perturbante de mes lectures. Le livre, inspiré de faits réels, raconte comment une nourrice en arrive à assassiner les enfants dont elle a la charge. (Je ne vous spoile rien car la scène de crime est décrite dès le premier chapitre !). L’histoire se focalise en fait plus sur l’aspect psychologique des personnages et comment une relation fusionnelle et malsaine se crée entre la famille et la nounou au point de se finir ainsi.

J’ai adoré le livre mais qu’il soit tiré d’une histoire vraie fait quand même froid dans le dos. A ne pas lire avant de confier ses enfants pour la première fois !

Le roman a reçu le prix Goncourt en 2016

Le procés Fouquet – Simone Bertière

Bon, objectivement celui-ci je n’en suis pas encore arrivé à bout (c’est actuellement mon livre de chevet). Un pavé – écrit tout petit- qui explique non pas seulement le procès de Fouquet mais comment le surintendant des finances de Louis XIV en est arrivé là. La première partie – que j’ai fini pour le coup – explique ainsi, avec force de détails, le système financier en vigueur au 17ème siècle. Pas très digeste (je suis nulle en économie !) mais clairement bon pour mon quota de culture G journalier ! Je suis désormais dans le 2ème partie qui traite réellement des 4 ans de procès. Et même si ce n’est pas le plus simple des ouvrages de Simone Bertière (une de mes historiennes préférées avec Jean des Cars!) je le recommande !

Pull Pull & Bear || Pantalon Alice & Olivia || Lunettes Rayban
Previous Post Next Post

You may also like

2 Comments

  • Reply Soa

    Les livres sur la police me tentent tous ! Par contre, j’ai commencé mais n’ai pas osé aller au-delà de quelques pages de Une Chanson douce, sujet trop anxiogène pour moi, je me demande encore comment j’ai osé acheté ce livre !!

    12 janvier 2019 at 7:10
    • Reply Au petit Imprevu

      Je dois reconnaître qu’il est un peu perturbant… bon j’avoue j’ai carrément mal dormi après l’avoir fini ! Mais ensuite toute la famille l’a dévoré !

      16 janvier 2019 at 11:30

    Leave a Reply