LE CAS DU BOB

Entre deux aller-retour, j’ai pris 24 heures à paris histoire de me poser deux minutes entre deux trains. Le temps de faire une lessive pour remettre un peu de linge propre dans ma prochaine valise en fait, et travailler un peu aussi. J’avais notamment prévu de travailler sur ce post. Sur le cas du bob.

J’étais donc sur mon ordi en train de trier les photos quand Eve m’a envoyé un petit mail avec les photos des backstages du dernier défilé Dior avec comme seul commentaire « tu es pile dans la tendance« . Je clique donc sur le lien histoire de comprendre et là… ouep je veux pas me la péter mais effectivement je suis dedans : les jupes longueurs midi – je ne porte quasi que ça depuis des années – des chaussettes dans les sandales (pour les copines qui demandent si on a vraiment le droit de faire cela quand on est pas allemandes !), des tee-shirt à messages, des petits carreaux avec des grands carreaux et… des bobs. Sur toutes les têtes. Comme pour marteler le message à celles qui auraient encore des doutes sur le retour de ce chapeau qui nous rappellent (me rappelle) les vacances en famille à la montagne !

Franchement j’ai eu mon petit moment de fierté en pensant que deux semaines plus tôt je shootais très exactement une robe fluide longueur midi avec un tee-shirt à message et un bob. Et que je n’ai porté que ça de tout l’hiver en fait…

De manière générale mes amis et mes proches considèrent que mes looks sont un peu originaux et on l’habitude de dire qu’il n’y a que moi qui peut porter « ça ». Expression qui peut franchement sujette à interprétation. Mais globalement ils évitent de me dire frontalement que mes vêtements sont moches vus que s’ils sont sur mon dos c’est que, à priori à un moment dans ma vie je suis entrée dans un magasin, ais essayé le « ça » en question et l’ai trouvé suffisamment cool pour l’acheter puis le porter.

Evidemment parfois j’ai le droit à des petites réflexions genre « ah ça, c’est atypique » (franchement soumis à caution le atypique… a noter que généralement quand quelque chose est beau on utilise le mot beau (simple) joli (basique) ou des synonymes mais rarement atypique. Un vêtement atypique c’est comme quelqu’un de brave. C’est sans vice ni vertus. Encéphalogramme plat. Absence d’avis positif.

Et puis parfois l’avis est négatif. Simplement négatif. Mes bobs par exemple ne récoltent pas beaucoup de suffrage. Mais peut-être que la caution « Dior l’a dit » pourra améliorer mon score !

Parce que le bob en fait c’est génial. Déjà sous la pluie ya rien de plus pratique. Parce qu’un chapeau ça s’envole, ça prends de la place et ça s’oublie sur les tables de café. Le bob ça s’enfonce jusqu’aux sourcils – survit du brushing garanti- et ça se fou en boule dans le sac ensuite. Ça ne se perd pas.

Après pour l’aspect chic de la chose c’est plus compliqué à prouver. Mais moi j’aime bien les trucs comme ça ou on ne sait jamais trop si c’est bon ou mauvais gout et qui font parler. Les gens ne savent jamais trop si vous êtes super premier degrés et donc complément victime de la fashion industrie ou si au contraire vous êtes dans un délire de ressembler à rien juste pour vous moquer de vous-même ; ou même s’il n’y aurait pas un peu des deux. C’est quasi un manifeste politique le bob. Voir un mystère pour la science.

Disons que pour moi c’est suffisant de bonnes raisons pour ne pas m’en priver. Et vu la place qu’il a pris sur tous les shows de la saison prochaine il y a fort à parier que je ne serai bientôt plus la seule à voter sa réhabilitation.

C’est super politique je vous dit !

Bob Stradivarius || Chemise Grace & Mila || Jean Reiko
Robe The Kooples || Tee-shirt Swildens || Boots Vintage
Sweat Ganni || Pantalon Stradivarius

Manteau Bershka || Pull Ganni || Pantalon Zara

Previous Post Next Post

You may also like

Leave a comment

Leave a Reply