ALL I NEED IS… A JACKET

L’an dernier j’ai passé tant de temps dans les trains, et donc de fait, à droite à gauche que j’en ai oublié de poster par ici, ou alors uniquement des articles « on the road » qui me valent désormais la réputation de « la fille qui est toujours en vacances » : quand je ne suis en fait que « la fille qui poste des photos de vacances toute l’année » ; la nuance est tenue certes, mais vous noterez qu’elle existe.

Du coup, histoire de mettre un petit coup de pieds à tous ces préjugés, voici un article ET de mode ET made in Paris, sans ciel bleu, sans plage en arrière plan, sans maillot de bain, sans bronzage ET avec des vestes. (Ici, je fais une pause, et je pleurs).

3 litres de mascara sur mes joues plus tard.

Retour donc sur trois looks de mi–saison autour de vestes portées comme des robes – mais en vrai j’ai quand même quelque chose en dessous !!!- ou comme un pull, enfin à même la peau quoi (mais pas trop parce que là aussi j’ai quelque chose en dessous… je ne me ris pas du danger moi !… : comprenne qui pourra cette référence roilionesque.)

LOOK 1 – LE GRAND CLASSIQUE DU TRENCH

Plus classique que le trench porté comme une robe, on ne fait pas. Je me demande si on ne pourrait même pas tenir des heures en compilant toutes les scène des films ou encore tous les défilés ou ce classique a été vu, mais comme on a pas des heures devant nous… faudra vous contenter de ce que je propose.

L’idée : fermer son trench de haut en bas, le ceinturer à la taille (si votre trench est beige, enlevez sa ceinture classique et remplacez la par une ceinture en cuir que vous glisserez dans les passants pour un coté encore plus chic.)

On porte quoi en dessous : une robe midi pour aller au travail, une robe mini pour sortir. Mais sans trop de volume pour ne pas casser la ligne du trench.

– Trench Stradivarius ( similaire ICI )// Boots & Other Stories // Sac saddle Dior // Bob Esprit –


LOOK 2 : LE BLAZER À MEME LA PEAU

Le blazer à même la peau… quintessence de ce que beaucoup considère comme le look de la parisienne… dont je ne suis absolument pas la digne représentante (il faudrait pour cela que je cesse de porter de la couleurs, de mélanger les imprimés, de porter des bobs, de… enfin vous l’aurez compris : que je change de style !)

Habituellement on le retrouve surtout dans sa version soir, noir et porté sur un body façon « this girl is on fire« . Et il faut bien le reconnaitre, ça fonctionne. Surtout avec un jean droit et de beaux escarpins. Super parisien donc.

Une autre idée (pour les plus frileuses) : si vous n’avez pas beaucoup d’occasions de sortir, et que vos rares occasions de sortir ne se prêtent pas trop au combo sub-mentionné (genre si comme moi vous ne sortez qu’au café du coin…) vous pouvez tester la version plus soft avec un blazer souple – s’il est a double rangée de boutons c’est plus sécuritaire si vous ne comptez rien mettre dessous – ajoutez une ceinture et ajouter un accessoire ou une pièce dans votre look qui détourne et casse le coté « sexy lady » de la chose. Et alors votre look sera presque open-space compatible !

On porte quoi dessous : un top carraco pour celles qui pensent qu’elles pourraient être amenés à enlever leur veste à un moment de la journée. Ce qui vous plait pour les autres. Mais idéalement on ne fait pas l’impasse sur la lingerie pour éviter une sortie de route, fréquente si vous avez à pas mal gigoter et que le col de la veste est rigide.

– Bob Burberry // Veste & Other Stories // Pantalon Bérénice // Sac Hermes (réalisé avec un carré) –


LOOK 3 : LE MANTEAU AU STYLE VINTAGE

Globalement on part ici sur le même principe que pour le trench à savoir considerer que son manteau est une robe. A la différence près que : si vous portez un manteau c’est qu’il fait froid, et s’il fait froid avoir un manteau en haut et rien en bas… c’est bizarre.

L’idée donc : ici c’est de jouer sur le coté vintage, on pense année 60 toussa-toussa.

On le porte avec quoi : des collants s’il fait froid, ou des cuissardes avec des grosses chaussettes dedans. (Histoire justement de ne pas donner l’impression « qu’il n’y a plus de saisons ma pauvre dame » !)

Et en dessous ? En dessous on porte une petite robe. Mais on porte quelque chose, sauf si c’est juste pour faire des photos. Mais si c’est pour aller travailler, pensez que les gens qui gardent leur manteau en réunion sont souvent perçus comme ceux qui sont déjà sur le départ et qui n’ont pas trop envie d’être la (je suis sure que vous aussi vous avez déjà entendu une de vos profs dire ça à votre copain de classe, celui qui était toujours assis au fond, n’avait jamais son cahier et finissait toujours par s’endormir sur sa table avant même que la prof n’est rendu les copies -alors que tout le monde n’était la que pour ça !!-). Bref, ne faites pas l’impasse ! Ca peut être la solution idéale pour faire durer encore un peu vos petites robes d’été !

– Bob Esprit // Manteau Etam // Sac Chloé // Cuissardes Zara –


Previous Post Next Post

You may also like

Leave a comment

Leave a Reply