ON THE ROAD TO PAROS – GREECE [ 1/2 Parikia ]

Le mois dernier, pour mon – enfin notre – voyage de noce, l’homme et moi nous sommes envolés pour les Cyclades, en Grèce. Je devrais même dire « avons réussi à nous envoler pour les Cyclades », car c’était loin d’être gagné d’avance en cette période où plus rien n’est jamais simple. Mais je garde l’ensemble de ces excellentes anecdote pour un jour où j’aurai moins de choses à dire où à montrer !!

COMMENT SE RENDRE SUR L’ILE DE PAROS

Au départ de Marseille, ou de Paris, prenez un avion en direction de Athènes. Arrivés à Athènes il vous faudra, de l’aéroport vous rendre au port du Pirée. Le plus simple reste évidemment de faire appel à un taxi, ce qui ne manque pas à la sortie de l’avion. Comptez environs 50€ la course (et pas mal de délais !!)

Arrivés au Pirée il vous faudra prendre un ferry pour les îles. En ce moment, quand bien même vous avez acheté votre billet sur internet – ce que je vous conseille de faire quelques jours à l’avance pour ne pas vous retrouver sur le carreaux – il vous faudra tout de même vous rendre aux guichets de la compagnie afin d’échanger votre mail de confirmation d’achat contre un ticket physique (que vous devrez payer 1€ pour l’impression) et récupérer au passage un formulaire pour prouver que vous n’avez pas la COVID (formulaire que l’on vous demandera sans le regarder une fois à bord) : où pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.

La traversée dure 4 heures. Si vous prenez le bateau le matin et avait choisi la formule je-fais-des-économies-donc-je-choisi-une-place-sur-le-pont pensez à prévoir un pull -meme si vous n’en aurez probablement plus besoin des vacances- car il y fait froid ET humide.

Ah, et j’allais oublié, restez concentrés et ne faites pas la même erreur que nous. Certains ferry font plusieurs arrêts sur plusieurs îles. Tenez vous prets à descendre au bon port, même si vous ne comprendrez probablement rien à l’accent mi-grec, mi-on-ne-sait-quoi des annonces crachées dans les hauts-parleurs. Je dis ça pour vous !!

OU LOGER A PAROS

Pour notre part, voyage de noce oblige, (s’il y a bien un moment où l’on peut se faire plaisir c’est bien celui-ci !!) nous avons fait le choix de l’Agnanti Hôtel. Le service y est ***** ! A peine sortis du ferry, une des voitures de l’hôtel est venue nous chercher, et vas-y qu’on ne porte pas nos valises et qu’on nous traite comme la reine d’Angleterre, vraiment, c’est le genre de luxe auquel on prend très facilement goût.

L’hôtel est pourvu d’une piscine, d’un restaurant – où l’on mange vraiment bien et pour pas si cher – d’un pool-bar (qui fait de super cocktails pendant la super happy hour !!), et propose des tas de service comme le fait de vous trouver une location de scooter (entre 20 et 30e la journée) sans que vous n’ayez à vous en charger (même si en vrai ce n’est pas très difficile d’en trouver : c’est même d’ailleurs la première chose que de nombreux prestataires viendront vous proposer à la descente du bateau !!), ainsi que d’un service de navette matin et soir pour vous permettre de descendre au centre ville de Parikia si vous ne choisissez pas l’option scooter.

NB : l’hôtel n’est PAS en plein centre ville, d’où la beauté du cadre et son calme. Et il ne faut pas compter faire le chemin à pied, surtout en retour de plage sous 40 degrés.

Maillot de bain Missoni

SHOP SOME MISSONI BEACHWEAR

Top Voila Paros (livraison en France disponible)
Bas de maillot de Livystone

QUE FAIRE A PARIKIA

Soyons honnêtes, on ne va pas dans les Cyclades pour faire du tourisme culturel et écumer les musées. Par contre, pour qui souhaite s’en mettre plein les yeux niveau mer turquoise et paysages secs mais trop beaux (je n’ai pas trouvé de formule plus poétique, pardon) : vous êtes au bon endroit.

Si les plages au centre de Parikia ne m’ont pas fait tomber à la renverse – ce sont des plages de sables sans relief et pleine de beach club et je préfère les plages de rochers, plus sauvages – celles des environs m’ont permis de faire le plein d’émotions. Année Covid aidant – ne n’aurait jamais cru qu’il soit possible d’écrire une phrase pareille !!- nous avons toujours réussi à trouver de petites criques, rochers, bout de plage abrités des autres – rares – touristes, ce qui, il faut le reconnaitre à joué considérablement sur notre confort pendant le voyage.

Bijoux Lucy Williams X Missoma
Bague de fiancailles Valerie Danenberg

SHOP SOME MISSOMA JEWELRY

SHOP DODO BAR OR STYLES

Pour en voir plus je vous conseille de vous offrir une journée en bateau entre Paros et antiparos. Il existe de nombreux bateaux qui font la ballade sur une journée, et la possibilité de louer votre propre bateau via Click and Boat. Il existe d’ailleurs pas mal de bateaux sans permis, alors c’est pas avec ça que vous ferrez la course avec le vent mais au moins vous serrez tranquille si vous n’aimez pas avoir de la compagnie. Comptez environs 200 la journée pour un départ du port de Pounta, à 10 minutes en scooter de Parikia.

Foulard Pucci – Maillot de bain Livystone

SHOP SOME PUCCI SCARFS

En bref, on se laisse porter, on se ballade, on profite des eaux turquoises (le tuba est de rigueur pour profiter de la nature sous tous ces angles, même s’il n’y a pas tant de poissons que ça, les fonds valent quand même le détour), on va manger du poulpe au restaurant les pieds dans l’eau (on compte environs 35/40€ pour des petits restaurants dans les villages et 60€ pour les restaurants en ville : sur la base d’une entrée à partager (de style une feta à l’huile d’olive ou un tarama fait maison), un plat chacun et une bouteille de vin).

Top Boohoo – Jupe Grace & Mila – Sac Ganni – Tongs Havaianas

SHOP SOME EVENING BAGS

Top Cecilie Copenhaguen – Jupe The Kooples – Ceinture Vintage

Previous Post Next Post

You may also like

Leave a comment

Leave a Reply