DECORER UNE CUISINE – home staging spécial locataires

Quand j’ai craqué pour l’appartement que j’habite en ce moment, j’ai craqué pour la vue, pour les volumes, les cheminées en marbre, les tomettes, les moulures… pour beaucoup de choses en fait… dont la cuisine ne faisait clairement pas partie : carrelage marron et jaune un peu glauque, fenêtre sur puit de lumière sans lumière, ampoule clignotante et dénudée ambiance fête foraine désaffectée ou encore maison hantée. Bref, cette cuisine et moi, c’était pas la joie.

Cependant, et même si la cuisine n’est pas vraiment la pièce que je fréquente le plus du fait de mon absence total de plaisir à cuisiner, je n’avais pas envie de laisser a l’abandon une pièce de la maison en me rappelant les conseils de Maman qui disait toujours qu’on reconnaissait les gens soignés et élégants à l’importance qu’ils accordaient aux détails. Ma cuisine étant l’équivalent de chaussettes trouées sur une nana habillée dernier cri, j’ai décidé de m’occuper de ce « détail ».

La première chose dont je me suis occupée c’est des sols. Ce carrelage couleurs indéfini mais moche quand même me faisait décidemment trop mal aux yeux. Seulement étant locataires je n’ai pas envisagé un seul instant de faire des travaux contraignants autant en terme de temps que d’argent, en cherchant un peu sur cet outils magique qu’est internet j’ai donc fini par trouver la solution Quadro Style avec qui j’ai eu la chance de collaborer sur ce projet.

Il s’agit d’autocollants de sol. Comme le nom l’indique ce sont donc des autocollants, livrés par assez grande planche, qu’il faut ensuite positionner sur son ancien sol préalablement lavé. Et c’est tout. Si vous êtes deux c’est mieux mais j’ai fais ma salle de bain seule et le résultat est impeccable également.

Pour répondre aux questions les plus fréquentes :

Les autocollants tiennent très bien la durée, il s’agit évidemment pour moi d’une solution plus adaptée aux locataires qu’aux propriétaires car sur la durée les sols s’abiment un petit peu, essentiellement aux endroits ou j’ai trainé des meubles et / ou marché avec des talons aiguilles (j’aime porter des talons très haut quand je cuisine ça me donne l’impression de vivre un moment Bree Van de Kamp). Ils se lavent comme des sols normaux et sont imperméables. Je vous conseille de toujours choisir une planche de plus que vous n’en avez besoin pour servir si justement vous avez des accrocs.

Les autocollants s’enlèvent et se remettent sans soucis, ainsi si votre propriétaire fait une attaque en voyant votre nouveau sol vous n’aurez plus qu’a retirer les autocollants sans effort pour redécouvrir l’ancien sol en parfait état.

Pour apporter un peu de cachet et de lumière à la cuisine nous avons troqué l’ampoule de maison hantée par un lustre çà pampilles de chez Nordal Interieur qui clairement change la donne !!

Concernant la décoration de la pièce, j’ai fais exactement la même chose que dans toutes les pièces de la maison : un mélange de moderne et design, avec notamment l’ensemble d’électro-ménager de chez Smeg (intégralement acheté en seconde main sur le bon coin) et de pièces vintage et chinées à droite à gauche dont un très joli chariot au look un peu hospitalier (clin d’oeil à l’homme) qui sert de desserte.

Beaucoup de vases vintages également pour habiller les meubles de la cuisine qui dieu merci ont le bon gout d’être blanc mais n’ont pas poussé la chose au point d’être élégant.

De la petite décoration India Madhavi pour Monoprix et des petites choses chinées sur le plan de travail pour faire oublier sa couleur grise qui ne trouvé pas grâce à mes yeux.

Sur le bord de l’évier une petite porcelaine de Lunéville d’où vient l’une de mes grands-mères, pour cacher l’éponge, les produits vaisselle, savon pour les mains, crème pour les mains sont dans des bouteilles au look un peu vintage de chez Aesop et Sprekenhus, qui sont vides de leur produit initiaux depuis longtemps mais sont recyclées en contenant depuis des années et apporte de l’unité à la cuisine.

Les planches à découper pas très glamour (ce sont de vraies planches découpées…) sont cachées derrière les deux grandes planches en marbre à coté de l’évier (trouvée il y a des années sur vente-privée à l’époque où je n’avais aucun ustensiles et besoin de beaucoup de choses en même temps !)

Je me suis abstenue de prendre des photos de mes poubelles mais nous jetons nos verres dans une ancienne caisse à pomme, trouvée en brocante par une amie pour notre mariage, et recyclée en poubelle désormais.

J’espère que ces quelques conseils pourront vous permettre à votre tour de redonner un petit coup de frais à vos cuisines désaffectées !

*********** FIN **********

Previous Post Next Post

You may also like

Leave a comment

Leave a Reply