Depuis quelques temps la blogosphère est sérieusement secouée par le phénomène « My calvin ». Soit un soutien-gorge ressemblant étrangement à une brassière de sport et une culotte assez similaire à celles que l’on trouve partout pour deux francs six sous…

Je vous avoue que l’underwear n’est pas vraiment mon sujet de prédilection, car je pense – à tort ? – que tout le monde n’est pas obligé de connaître jusque nos dessous ! Bref. Si je brise ce tabou aujourd’hui c’est pour soulever une question existentielle : POUR-QUOI ? Pourquoi les filles les plus stylées de la planète acceptent-elles de porter ce repoussoir à mecs, plus efficace qu’un panneau sur lequel on lirait « pas touche »?

J’ai moi même sacrifié pas mal de ma féminité sur l’autel des tendances mais jusqu’à la… quelle sera la prochaine étape? Se ballader en caleçon dans la rue ? Ah non ça Alexander Wang l’a déjà mis au goût du jour… j’ai donc besoin de comprendre. Pourquoi ces dicteuses de tendances que j’adore d’habitude suivre – mouton – ont-elles toutes déraillées de cette façon ? Une façon de tester leur pouvoir d’influenceuses ? Pari réussi : les « my calvin  » sont en rupture de stock partout…

my calvin

– Kendall Jenner en Calvin Klein Underwear –

Facebook II Instagram II Twitter

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

treize + dix-huit =