Pendant de longues années, j’ai boycotté le blanc que je jugais trop salissant et peu flatteur pour la silhouette. Et plus qu’un boycott j’avais carrément décidé que le blanc en hiver était une hérésie stylistique, un suicide fashion… Je béni la grammaire et la conjugaison qui permettent à cet instant précis l’usage du passé pour me permettre de définir un état qui n’est plus. Désormais j’aime le blanc, j’appelle au blanc, je cherche du blanc. Et pas seulement en été…

Il en va de même pour les perles que j’ai souvent montré du doigt comme le symbole même de la tradition bourgoise retrograde. Mais ça c’etait avant de craquer pour ce collier de perles de la collection Camille Charrière X Topshop Freedom Found. On reste très loin du collier-de-perles-des-18-ans-a-assortir-à-sa-robe-en-soie-sauvage-pour-aller-au-rallye-et-non-pas-danser-le-jerk mais quand même… Tout ça pour vous dire qu' »ils » avaient raison… en mode il n’y a que les c*** qui ne changent pas d’avis !

———-

During years, I made a war against white. I was thinking it was a too dirty color and not enough flattering. And what about the white in winter… the worst thing of the word, fashion suicide or « fashion-faux pas » as we say in france. Well, right now I very happy to use the pass to describe this feeling. Now, I’m in love with the white, I’m looking for more white… et not just for summer.

As for the pearls I often denounced as the worst symbol of old bourgoisie. But that was before having a crush with this necklace from Camille Charrière X Freedom Found Topshop collection. Well, we are far away from the little-white-pearls-necklace-I-had-for-my-eigteen-birthday-and-I-wear-when-I-go-to-private-party-with-my-old-school-friends but it’s still pearls… As they say, there are just idiots who never change their mind.

blanc et perles

– Jaquelyn Jablonski for Vogue Russia June 2014 II Photographer : Emma Tempest II Stylist: Camila Pole –

– Collier from Camille Charrière X Freedom Found collection ( shop bellow )-

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

cinq × trois =