Il y a les jours sans, et les jours avec. Les jours sans je ne me maquille pas. Je ne porte que des vêtements qui privilégient le confort. Je ne me coiffe pas ( sauf si l’on considère le bun en bazar comme une coiffure ) et je fais la tête. Histoire que toute ma personne transpire le mauvais mood dans lequel je suis. Un look qui avertient tout mon entourage et toutes les personnes qui pourraient croiser mon chemin que « aujourd’hui je ne suis pas d’humeur donc non désolée, mais non, je ne m’excuserais pas si je vous bouscule dans les couloirs du métro ». Au contraire, les jours avec je suis prête à mettre des talons et à avoir mal aux pieds sans me plaindre. J’accepte de perdre cinq minutes de ma matinée à me maquiller, même peu. Et je suis assez motivée pour explorer mon placard à la recherche des vêtements achetés et jamais portés, en attente des jours avec justement. Par chance, le premier jour de la fashion week j’etais dans un jour avec. J’ai donc enduré le froid avec le sourire. Et osée la jupe midi. Un vrai jour avec.

———-

There are good and bad days. On bad days, I don’t put any make-up on and only wear cosy clothes. I don’t style my hair ( unless you consider a messy bun as an acceptable hair-style ) and I don’t smile. A look that lets say my bad mood show and warns the world that « today is not the day, leave me alone, don’t speak to me and no, I won’t apologize for shoving you on the subway ». On the contrary, on good days I’m able to wear heels without complaining cause my feet suffer. I accept to spend 5 precious minutes in the morning to put on make-up, even if it’s just some lipstick. And I have the motivation to go through all of my closet to find those clothes that I never wear, waiting for this kind of good days. Luckily, the first day of paris fashion week was a good one. I endured the cold with a smile and even dared to wear a midi skirt. A real good day.

pfw 1

pfw 3

pfw 4

pfw 7

pfw 8

– H&M Jacket II Topshop Skirt II Adidas Shoes II Sandro Bag II Vintage Sunglasses –

Crédit photos : Mademoiselle Marie

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatre − 4 =