J’ai toujours aimé passé beaucoup de temps à regarder les blogs des autres. Pour leur style mais pas que. J’aime entrer dans ces univers différents. Non pas que je sois atteinte de curiosité malsaine mais j’aime découvrir la vie des gens, la raison de tel ou tel choix vestimentaire (des chaussettes dans les sandales ça mérite une justification écrite et signée par exemple !) ou encore un trait d’humour ou d’humeur sur un sujet plus ou moins d’actualité allant de « pour ou contre le quinoa au petit déjeuner » à des sujets plus sensibles comme «Kate Middelton et le retour du collant chair ». Seulement voilà, en ce moment j’ai de plus en plus de difficulté à rassasier ma faim de lecture sur la blogosphère. A croire que les photos ont entièrement balayées les mots. Que la mode se suffit désormais à elle-même et que l’écriture n’a plus rien à lui apporter.

Je déplore un peu cette disparition du texte sur de plus en plus de blog. La faute aux bloggeurs ou aux lecteurs ? Je me demande par exemple parfois si mes lecteurs lisent vraiment ce que je passe du temps à écrire, à tourner et retourner afin d’obtenir la meilleure tournure de phrase ou si elles/ils se contentent de faire tourner la molette de la souris jusqu’à la dernière image avant de zapper. Car effectivement, s’ils n’y a plus de lecteurs, cela ne vaut peut-être plus la peine d’allier la légende à l’illustration. Mais s’ils en restent alors les filles, reprenez vos plumes s’il vous plait ! Nul besoin de sortir d’une formation littéraire pour taper quelques mots sur un clavier.

Je suis peut-être un peu trop accroché à mon dictionnaire – quoique le monceau de fautes d’orthographes qui polluent mes post insinue le contraire – mais un blog n’est-ce pas un carnet, un journal en ligne ?

Sur ces quelques réflexions je vous laisse sur une touche moins littéraire un plus poétique grâce à ce look en toute simplicité qui met en valeur ma nouvelle paire de baskets Gola dont je ne me lasse plus !

baskets gola 1 baskets gola 2 baskets gola 3 baskets gola 4 baskets gola 5 baskets gola 6 baskets gola 7– Robe Zara II Baskets Gola –

Credit photos : Albane de C. II Plus de photos ICI

Rejoindre la conversation

8 commentaires

  1. Coucou ! C’est la première fois que je viens par ici, et je ne peux qu’être d’accord avec toi, c’est pour ça que cet article m’a interpelé, personnellement j’adore quand les gens discutent, racontent des choses, c’est toujours plus intéressant que de simples photos postées là comme ça sans explication ou ces vidéos sans paroles qui pullulent ! Je ne vois tout simplement pas l’intérêt ! Je te félicite donc totalement de continuer à écrire et à raconter des choses à tes lectrices (en plus de ces looks frais et vivants bien sûr)! Et désormais tu en compteras une de plus !! 🙂
    A bientôt
    xxx

  2. Décidément j’ai bien ton blog et ton humour je crois !
    Je suis toute à fait d’accord avec toi, je suis déçue et restes sur ma faim quand certains articles sont trop courts et ça m’est arrivée de me dire mais pourquoi personne lit cet article que j’ai mis tant de temps à rédiger avec amouuuur ?
    Continue d’écrire et puis je trouve que c’est un bon exercice d’écrire donc c’est toujours bien de le faire même si certaines personnes ne regardent que les images (peut être qu’ils ne savent pas lire aussi). Je n’ai pas une formation littéraire perso mais j’aime bien écrire.
    Allez j’arrête d’écrire justement et au passages tes jambes sont très bien, la pointe des pieds c’est parfait pour allonger ! 🙂
    A bientôt

  3. J’adore ces photos, canon soeurette! Et continue tes textes sinon j’arrête de te suivre 😉

  4. Ouah j’adore tes chaussures!! Je suis complètement avec toi, et partage cette déception quant à ne pouvoir lire de joli post qui compléterai un joli look. Mais il est vrai également qu’en tant que blogueuse je me demande parfois si les lectrices prennent le temps de lire ce que l’on met parfois des jours à écrire afin de trouver la bonne tournure…ca manque parfois d’un peu d’échange…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois + 18 =