Quand ma sœur a shooté ce look elle m’a dit trouver que je ressemblais à une working girl. Ce qui est amusant c’est que de toute ma vie professionnelle je n’ai jamais eu aucun emploi qui m’obligeait à porter un tailleur ou un look « uniforme ». Et donc que dans les faits je n’ai jamais vraiment été dans la peau de ces working-girls qui jonglent entre leur vie professionnelle à 100 à l’heure, leurs enfants, leur mari, leurs amis et les sorties.

Par ailleurs pas sûr qu’un potentiel employeur apprécie de voir se pointer une de ses salariées sans rien sous sa veste ou avec des talons de 12 cm… sauf si l’employeur c’est moi. Ce qui est dès à présent le cas : j’ai enfin surmonté ma flemme et ma phobie administrative – j’avoue – et ai créé mon auto entreprise ! Petit pas pour le monde mais grand pour moi ! Au Petit Imprevu continu doucement de grandir. Et ça, ça justifie toutes les excentricités stylistiques !

———-

When my sister shot this outfit she told me that I looked like a working girl. What’s quite funny because in my entire -short- career I have never had a job that required me to wear a suit or a « uniform ». So, in fact I have never really been in the shoes of these working-girls who juggle between their work life, their children, their husband, their friends and outputs.

Also I’m not sure that a potential employer would like to see one of its employees with nothing under his jacket or with fashion week kinda heels … unless the employer is me. What is now the case : I finally overcame my laziness and my administrative phobia – I admit – and transfor my blog into my own business ! Small step for the world but great for me ! Au Petit Imprevu continued to grow slowly . And that justifies all the stylistic eccentricities !

jean flare 1 jean flare 2 jean flare 3 jean flare 4 jean flare 5Jacket Kerber II Jeans Peuterey II Shoes River Island II Bag Furla II Bracelet Moxham

Rejoindre la conversation

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois + 6 =