Vous savez ce qui est le pire pour une fashionista ? Etre habillée pareil qu’une autre fille.

Moi, la première fois que j’ai connu cette situation c’était en 5ème. Ma maman m’avait offert un nouveau manteau pour l’hiver dont j’étais très contente. Seulement une semaine plus tard ma super copine de classe s’est pointée au collège avec le même manteau ! Scandale dans la cour de récréation et traumatisme : je n’ai plus jamais voulu porter ce manteau.

Des années plus tard j’ai toujours cette hantise d’avoir la même robe qu’une de mes cousines à un mariage ou le même look qu’une de mes copines lorsque nous sortons.

Alors j’ai mis au point quelques « trucs » pour minimiser les cas-tastrophe.

Premier « trucs » : ne pas porter les vêtements au premier degré. Ici par exemple, ma superbe jupe midi est en fait une robe !

En hiver je porte mes robes d’été par-dessus mes pantalons, quand il fait chaud je porte mes chemises ou mes jupes en bustier. Je découpe la moitié des jeans que je m’achète pour leur donner une longueur personnalisée, je fais des jupes de mes foulards ou des écharpes de mes pulls. C’est original ET économique. Mais surtout ça minimise les cas sub-mentionnés.

Deuxième « trucs » : la personnalisation des vêtements. Délaver un jean à la javel, créer des franges à la place d’un ourlet, remplacer les lacets de ces chaussures par des rubans, ajouter des porte-clés fantaisies à un sac, changer la ceinture d’un manteau ou d’un trench par un foulard… encore une fois, cela ne coûte rien et ne demande qu’un peu d’imagination.

Dernier « trucs » : superposer. Plus un look est classique plus il est facile à reproduire par le plus grand nombre – comme le combo slim-baskets-tee-shirt blanc -. Donc inversement plus il y a d’élément plus ça devient compliqué. En hiver cela peut être des layering de vestes ou d’un top léger par-dessus un pull. En été cela peut être un layering de bijoux autour du cou accompagné d’un foulard ou d’un chocker, cela peut être des chaussettes dans les escarpins – penser Rochas plus que touristes allemands – cela peut aussi être deux débardeurs en lins superposés ou une chemise longue qui ressort de la mini-jupe. L’idée est juste de créer des détails modes inattendues.

Et vous c’est quoi votre truc pour ne pas avoir le même look que la voisine ?

mathilde margail street style paris fashion week 5

Street style, Mathilde Margail arriving at Balenciaga Fall-Winter 2016-2017 show held at Studio Visual, in Paris, France, on March 6th, 2016. Photo by Marie-Paola Bertrand-Hillion/ABACAPRESS.COM

Street style, Mathilde Margail arriving at Balenciaga Fall-Winter 2016-2017 show held at Studio Visual, in Paris, France, on March 6th, 2016. Photo by Marie-Paola Bertrand-Hillion/ABACAPRESS.COM

Street style, Mathilde Margail arriving at Balenciaga Fall-Winter 2016-2017 show held at Studio Visual, in Paris, France, on March 6th, 2016. Photo by Marie-Paola Bertrand-Hillion/ABACAPRESS.COM

mathilde margail street style paris fashion week 1

– Jacket Paul & Joe Sister II Skirt : Dress Ba&sh II Shoes Adidas II Bag Lollipops II Sunnies Paul & Joe Eyewear –

Crédit photos : Marie Paola 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 + 17 =