sanne alexandra et one step 1

En France le métier de blogueuse est bien moins reconnu que dans d’autres pays. Du coup les préjugés sur notre activité sont nombreux…

Les blogueuses ne paient pas leurs vêtements

Elles adorent être prises en photos

Elles sont narcissique et aime se mettre en scène

Elles racontent toute leur vie sur internet

Elles ne font rien de leurs journées

Pour beaucoup un blog de mode est juste une version améliorée du skyblog de notre adolescence. Un support sur lequel nous mettons en scène notre vie afin d’avoir pleins de cadeaux.

Je vais donc essayer de tordre le cou à certaines idées reçue – attention ça peut être long !

  1. Je paie mes vêtements. Comme tout le monde. Je fais la queue chez Zara, je remplis mes paniers Asos et donne mon code de carte bleu à la fin, je mets de côté quand je veux m’acheter un beau sac. Comme tout le monde, vraiment.

Seulement j’ai la chance en plus de recevoir des cadeaux de certaines marques qui me permettent de créer toujours plus de looks et de vous faire découvrir des nouvelles marques. Mais je ne suis pas habillée des pieds à la tête aux frais de la princesse. Quand j’ai besoin d’un nouveau jean et bien je l’achète je n’attends pas qu’on me contacte pour m’en offrir un. Mais si je reçois le lendemain des chaussures pour aller avec c’est super !

Ce sont les avantages du métier. Si vous travaillez chez Milka, vous aurez du chocolat et bien mon chocolat à moi ce sont des vêtements.

  1. Je ne suis pas narcissique. Sur mon blog c’est la mode que je mets en scène : pas moi. Les personnes qui me connaissent savent que j’ai des problèmes avec un peu près toutes les parties de mon corps : de la forme de mes pieds à la texture de mes cheveux alors non mon image n’est pas ce que je préfère au monde, je ne me noierai pas dans mon reflet. Je le dis d’ailleurs souvent mais ce que je veux qu’on regarde c’est mon style, pas ma tête !! Après évidemment c’est toujours agréable d’avoir de belles photos de soi hein !
  1. Je ne raconte pas TOUTE ma vie sur les réseaux sociaux. J’ai appris par mes parents comme tous les jeunes de ma génération les dangers d’internet. Tout ce que je dis ou publie est donc réfléchi. Même les futilités. Je poste peut-être beaucoup mais pas tout. Je ne parle pas de ma vie personnelle ou amoureuse, de ma santé ou mes humeurs, de politique ou de religion. Je ne parle pas non plus de la vie de mes proches. Je les cite, les prends en photos, mais jamais sans leurs accords. Je fais attention. Internet est un espace public sur lequel il faut peser ces mots.
  1. Mes journées sont bien remplies. Le matin à la même heure que la plupart des français je me lève. Je vais braver le froid ou le chaud pour aller prendre des photos. Je passe ensuite plusieurs heures sur mon ordinateur à répondre à mes mails, écrire des articles, éditer des photos. Je ressors ensuite à droite à gauche pour des rendez-vous. De nouveau à la maison je prépare mes photos pour instagram, me remets devant mon ordinateur et mes mails. Je surligne mes listes, je note des idées. Et quand le soir arrive comme tout le monde je me suis levée, j’ai travaillé, j’ai pris les transports, j’ai bu beaucoup de café et j’ai hâte de me coucher. 

J’espère avoir, par ces longues lignes, mis à mal les préjugés les plus rependus sur les blogueuses. Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave j’aurai au moins occupé quelques minutes dans ma journée pour écrire tout cela !

sanne alexandra et one step 2 sanne alexandra et one step 3 sanne alexandra et one step 4 sanne alexandra et one step 5 sanne alexandra et one step 6Perfecto One Step II Top Zara II Pants Sanne Alexandra II Shoes Morgan II Bag Zara II Bracelets Stella & Dot II Sunnies Rayban II Necklaces Missoma

Crédit photos : Eve from Beaauuu

Rejoindre la conversation

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 × deux =