1

J’ai trois gros défauts : j’ai une relation plus que conflictuelle avec à peu près tout ce qui ressemble de près ou de loin à une démarche administrative, j’ai une résistance au stress égale à zéro et j’aime Paris, mais genre beaucoup beaucoup beaucoup. Et quand je dis Paris je dis Paris-Intra-Muros, le Paris de-dedans-le-periphérique vous voyez.

Trois défaut qui peuvent se révéler un peu handicapants au quotidien mais surtout, surtout quand il s’agit de chercher un logement. Et un logement c’est justement ce que j’ai du chercher il y a quelques semaines !

Au départ j’étais genre super enthousiaste, voir quasi extatique ! Je me voyais déjà dans mon bel appartement tout blanc avec ses moulures au plafond, son beau parquet en bois vernis, sa cheminée en marbre et sa vue à couper le souffle sur la-tour-eiffel-et-montmartre et en même temps. Le tout dans le centre de Paris mais quand même pas trop loin du travail, sans vis-à-vis, lumineux – évidemment – sans voisins mais avec ascenseur, et balcon aussi. Et des rangements, beaucoup de rangements.

Mais ça, c’était avant. Avant Pap et cie.

Non pas que cet appartement n’existe pas hein, il existe. Si vous êtes riches. Très riche.

Du coup j’ai un peu revu mes critères. C’est très important les critères comme dirait Stéphane Plazza, il en faut plein plein plein pour pouvoir justement en éliminer au fur et à mesure.

Du coup bon j’ai fini par accepter l’idée d’avoir des voisins, de sacrifier la cheminée et les moulures et aussi la vue sur Montmartre.

Après ça j’ai commencé les visites ! C’est sympa les visites à Paris. Parfois il y a plus de personne que de mètres carrés dans la même pièce. D’autre fois vous arrivez au rendez-vous mais « En fait désolée l’appartement à déjà été loué » et ça c’est déjà quand vous avez réussi à décrocher un rendez vous !

De studio de charme – en fait un placard à balai qui sent la naphtaline – en studette tout confort – en fait une chambre de bonne de 8m2 – vous finissez par tomber sur la perle rare, le logement de vos rêves, celui avec le parquet et les étagères que vous le voulez tellement il est geniiiaaaal ! Tellement génial qu’en fait vous êtes 30 sur le coup.

Vous allez donc laisser votre dossier au propriétaire. Le dossier c’est un truc épais comme un dictionnaire dans lequel vous devez fournir tout pleins de trucs. Vos dernières fiches de paie, celle de vos garants, des RIB, des copies des contrats de travail et des cartes d’identités : dans le meilleur des cas. Dans d’autres certains propriétaires peuvent pousser le délire et exiger la copie de vos diplômes, de votre carnet de santé et espérez de vous que vous n’avez ni chien-ni copain !

Et bien que cela soit totalement hors la loi, comme vous y tenez très fort à votre parquet et bien vous fournissez tout ce qu’on vous demande et vous attendez. Vous attendez que votre dossier soit choisi. Exactement comme quand vous cherchez du travail. Voilà, sauf que là votre seule travail consistera à verser un loyer tous les mois. Mais que pour avoir le droit de payer très cher un logement très petit il va falloir être très sage !

J’ai du être très sage car j’ai décroché le Graal. Bon en vrai je n’ai fais que deux visites et elles étaient individuelles, ça ne m’a pas pris plus d’une semaine et il y a même pas de souris dans ma cuisine mais bon qu’est ce qu’on inventerait pas pour les besoins de l’histoire !

2 3 4 5 6 7

– Sweater We Are Knitters II Jeans Freeman T Porter II Boots Topshop II Sunnies Marc Jacob II Bag Lollipops

Crédit photo : Eve from Beaauuu Paris

STAY TUNED ON INSTAGRAM FOR SOME LOLLIPOPS AND WE ARE KNITTERS GIFTS !

Rejoindre la conversation

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 × 5 =