1

L’évidence m’a sauté un visage un soir lors d’une soirée. Tous les téléphones étaient en rade sans aucun chargeur dans le secteur et l’ambiance sur le point d’être totalement plombée par le lourd silence diffusé par les baffles. « Hey Mathilde t’as de la batterie toi, mets de la musique steuplait » ! Demandé si aimablement comment refuser.

J’obtempère donc et fouille dans mes quelques 800 musiques un son qui puisse faire l’unanimité, c’est à dire un truc ni trop commercial ni trop pointu, ni trop ringard ni trop jeune. Seulement entre l’intégral des PZK et tous les albums de Céline Dion j’ai du mal à trouver ce qu’on attend de moi. Je sors mon joker « Pills in Ibiza » qui m’offre 3 minutes de tranquillité pendant que tout le monde commence à danser. A ce moment précis je prends conscience que je viens de pourrir ma soirée et que je suis condamnée au mieux à passer la soirée à côté des enceintes pour être certaine qu’elles ne diffusent pas par mégarde un vieux Waty B qui me ferait immédiatement passer du côté obscur de la force.

J’opte donc pour la troisième solution. La fuite. Dans la rue, Tal à fond dans mes oreilles je prends douloureusement conscience que je ne serai jamais DJ. Enfin je dis douloureusement parce que je trouve ça joli dans la phrase mais en vrai comme j’avais déjà un travail donc ce n’étais pas si grave que ça.

C’est juste que j’aime bien les mots un peu désuets. Par exemple je ne suis jamais triste, je suis « chagrine ». Je ne trouve rien cool mais tout plein de choses chouettes. Et si je peux caser une bonne vieille expression à la fin de mes phrases je suis en extase.

Et ça ne s’arrête pas là. Autant question mode j’arrive à rester dans le coup autant pour tout le reste je suis à la ramasse. Loin dernière. Le dernier Sofia Coppola ? Pas vu. Le dernier chanteur à la mode ? Jamais entendu parler de lui. La dernière expo que j’ai faite ? Euh… le Louvre ça compte ?

Du coup j’ai mis au point une petite technique pour cacher ma super-ringardise. Une fois par mois je me force à faire ou découvrir un truc « cool ». Et ensuite j’en parle. Tous les jours. A tout le monde. Jusqu’à ce que le sujet tombe en désuétude et mes efforts avec.

2 3 4 5 6 7

– Asos Coat II Zara Pants & Sweater II Pull & Bear Tee-shirt II Topshop Socks II Converses Shoes –

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 × 5 =