J’ai toujours adoré porter des vêtements originaux ou à défaut de vêtements originaux en eux-mêmes, les détourner pour qu’ils le deviennent. J’imagine qu’à l’adolescence c’était ma façon à moi de me différencier, de montrer que je ne pouvais entrer dans aucun moule #tropunerebelle. J’avais par exemple pris l’habitude de ma faire des faire des faux tatouages chinois dans le cou quand je me rendais à des soirées chics robe-en-soie-sauvage-et-collier-de-perles.

Au grand désespoir de mes parents j’avais aussi pris l’habitude de trouer TOUS mes jeans au genoux ou, pire de les passer à la javel pour obtenir des effets tie & die. Mon histoire d’amour avec la javel a continué quand j’ai commencé à me décolorer les cheveux toute seule dans la salle de bain tout en continuant à prétendre, malgré mes reflets orangés, que tout cela était parfaitement naturel-oui-oui-c’est-le-soleil. Evidemment quand je suis passée du brun foncé au blond platine il a bien fallu assumer. De toute façon au bout d’un moment à force de trop en faire je ne choquais plus personne même avec mes ongles mulicolores à la messe du dimanche ou mes claquettes de piscine pour aller travailler.

Je refusais catégoriquement d’avoir un look lisse et pour ça j’ai plusieurs fois flirté avec le too much. Seulement bon j’ai un peu grandi, un peu mûri aussi j’imagine et je me suis un peu calmée. Mais malgré tout je reste inexplicablement attirée par toutes ces tendances un peu n’importe quoi.

La dernière en date ? La robe par dessus le pantalon qui vient donc rejoindre les chaussettes dans les mocassins, les jupes-culotte, les robes avec des baskets, les jeans de mec troués, les claquettes de piscine – sans chaussettes ce coup ci, parce que quand même il ne faut pas exagérer ! – les jupes longueur midi et les lunettes de geek à ma liste de tendance que je déteste adorer : et non pas l’inverse.

Je présente toutes mes excuses à mon entourage pour l’agression visuelle de mes looks passés et à venir…

… A venir car je compte aussi craquer sous peu pour des mocassins-mules roses – bon en fait j’ai déjà craqué -, un ensemble de pyjama en soie à porter le jour et aussi parce que too much is never enough je crois que je vais me laisser tenter par une paire de tongs en fourrure.

Reste juste à trouver le bon endroit pour porter ce type de fantaisie ? Au bureau ou à la plage ? J’hésite encore !

– Jacket Zara II The Kooples dress II Freeman T Porter jeans II Converses shoes II Marc Jacob sunnies –

SHOP SOME MAN REPELLER :

Rejoindre la conversation

2 commentaires

  1. J’aime beaucoup la façon dont tu portes cette robe, surtout comme tu l’as rentrée, c’est très réussi 😉
    En plus elle est super canon cette robe !
    Et pour porter ce type de fantaisie, tout dépend de ton travail haha… En tout cas j’ai hâte de découvrir tes autres originalités 🙂
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix + 14 =